101ème Journée mondiale du migrant et du réfugié

dans la Paroisse Saint Vincent de Bully et à la Maison Nicodème à Lens

101ème  Journée mondiale du migrant et du réfugié – 18 janvier 2015

 

7498-pastorale_affiche_jmm_2015_def 7498-pastorale_affiche_jmm_2015_def  « À la mondialisation du phénomène migratoire, il faut répondre par la mondialisation de la charité et de la coopération de manière à humaniser les conditions des migrants ».

 

C’était l’appel lancé par le Pape François dans son message pour la Journée mondiale du migrant et du réfugié le dimanche 18 janvier.

 

Membres du Collectif Fraternité Migrants Bassin Minier 62 et engagés en Eglise, nous avons essayé de répondre à cet appel en invitant tout d’abord quelques jeunes (âgées de 28 à 15 ans) intervenant auprès des migrants vietnamiens à Angres, à témoigner au cours des quatre messes qui avaient lieu sur la paroisse ce week-end.

 

Voici quelques extraits de leur témoignage :

 

« Pour eux (les migrants), il est important qu'il y ait des bénévoles de tous âges. En effet, ils considèrent les plus âgés comme des personnes sages, réfléchies, qui leur apportent un certain savoir grâce à leur expérience de vie. Les jeunes quant à eux leur apportent la joie de vivre, leIMG_7812 IMG_7812   rire, des moments de partage dans l'humour et le jeu.

… / …

De temps en temps, nous leur proposons des sorties (bowling, billard, festivités diverses). Même si certains ont peur de sortir du camp en raison de leur situation, ils apprécient ces moments de partage qui leur permettent de changer d'environnement. Ils sont plus rassurés quand ils sont accompagnés.

… / …

Nous ne nous préoccupons pas des critiques que nous recevons de certaines personnes qui ne comprennent pas notre engagement … / …nous sommes toutes d'accord pour dire que l'aide que nous apportons aux copains nous fait grandir et évoluer. Nous recevons plus que nous donnons … / … Cet engagement est pour certaines d’entre nous la meilleure décision prises dans nos vies. »

 

L’après-midi, un temps fort était organisé à la « Maison Nicodème » avec pour thème « qui est ceIMG_7814 IMG_7814   migrant, cet étranger qui vit chez nous ou qui est de passage ». Le rire, la dérision et la solidarité nous ont permis d’ouvrir notre cœur. Au programme : stands des associations œuvrant dans l’aide aux migrants, diffusion du clip « de passage chez nous », prix du jury collège 2013 du concours « Chante ta planète » organisé par le CCFD – Terre Solidaire, animation sous forme de brèves de comptoir, danses folkloriques présentées par la communauté Rom de Liévin.

 

Cinq nationalités (français compris !) étaient représentées avec parmi eux des catholiques, des évangélistes, des orthodoxes, des musulmans et des bouddhistes. Preuve en est qu’un vivre ensemble est possible !

 

Le pape François insiste constamment sur la vocation d’accueil de l’Eglise. On observe aujourd’hui dans notre société et notre vieux continent européen de plus en plus d’hostilité face aux migrants. Nous avons donc, en tant que chrétien, le devoir d’accueillir le migrant, de lui faire une place et de préserver ses droits dans le respect de l’Évangile : Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli … / … Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.” (Matthieu 25, 35 & 40).

 

Catherine et Alain LEFEBVRE

Photos Bérengère DEROEUX

Article publié par Chantal Erouart - Délégué Communication de Lens-Liévin • Publié • 783 visites

Fermer