Au chant du coq l'espoir renaît

Après les travaux de rénovation du clocher, les habitants de Aix en Issart et de Marant ont assisté à la remise en place du coq de leur église.

image001 image001  « Au chant du coq l’espoir renaît » (« Gallo canente spes redit ») (hymne ancienne de Ambroise de Milan – IVème siècle)

 

Ils étaient bien nombreux les aixoises et les aixois venus me saluer ce vendredi dans l’église d’Aix-en-Issart.

Ils m’avaient descendu de ma vigie pour effectuer des travaux de rénovation (consolider le clocher et poser un paratonnerre).

 

Monsieur Lafonte, le maire, prends la parole et retrace la vie de l’édifice. Extraits.

image002 image002  « … Les différents maires n’ont cessé jusqu’à ce jour, de veiller sur elle (l’église) de remédier aux outrages du temps. La descente du coq, cette année, et la rénovation du clocher prouvent encore aujourd’hui, l’attachement de la municipalité d’Aix et de Marant, à sauvegarder un bâtiment vieux de 1000 ans … Les piliers primitifs dans le chœur datent du XIème siècle. Puis aux alentours du XIV ème et XV ème siècle, l’église d’Aix s’agrandit en passant du roman au gothique. … Au moyen-âge, l’oiseau est un symbole solaire car son chant annonce le lever du soleil. Il est le prédicateur qui doit réveiller ceux qui sont endormis. C’est en ce sens que le Pape Léon IV décida à l’époque que les clochers de chaque église devaient arborer une telle girouette. »

 

Ensuite l’Abbé Jan Was, curé de la paroisse invite à la prière. Extraits.

« … Chaque matin le coq se dresse pour annoncer le réveil de la nature et la venue imminente d’un jour nouveau. … Un nouvel espoir surgit. Il (le coq) annonce ainsi la victoire de la lumière sur la nuit et ainsi, pour les chrétiens, la victoire du Christ, « soleil levant » qui nous fait passer des ténèbres à la lumière. … Le coq invite ainsi chacun(e) quelles que soient ses convictions, son appartenance religieuse, politique, culturelle, sociale à un respect mutuel, à l’acceptation de nos différences et à la complémentarité. Il invite à la solidarité. »

« Dieu Notre Père, bénis ce coq du clocher de notre église qui va veiller sur les aquisextains (aixois). Qu’il nous aide à regarder toujours du coté de la lumière ! Qu’il nous invite à orienter notre vie vers le bien, à être forts contre les vents contraires ! Comme le coq qui annonce le jour naissant, ayons les yeux tournés vers le Christ pour, qu’avec Lui, nos vies soient illuminées de la lumière de Pâques ! »

 

image003 image003  

« Remplumé » je retrouve ce jour, le faîtage de l’église, salué par les autorités de la république, béni par le ministre du culte et l’assemblée.

 

Cocorico !

D.M.

Article publié par Notre Dame des Vallées (EAP) • Publié • 979 visites

Fermer