Rencontre du Conseil Pastoral de Doyenné

Autour de la mise en route d'une équipe d'aumônerie à la prison de Vendin-le-Vieil

 

Doyenné Lens-Liévin

 

 

Conseil Pastoral de Doyenné

 

 

IMG_9782 IMG_9782  

            Première rencontre de l’année pour le Conseil Pastoral de Doyenné. Ainsi qu’il avait été défini en juin dernier, notre programme sera :

 

« Recherche pour une mise en route d’une équipe d’aumônerie au centre pénitentiaire de Vendin-le-Vieil. »

 

            Après un temps d’accueil, nous nous sommes mis à l’écoute de 3 témoignages :

 

  • Pierre Guisnet, aumônier de la maison d’arrêt d’Arras et du centre pénitentiaire de Vendin, nous a décrit le rôle de l’aumônier et de son équipe au sein de la population carcérale. Missionné par l’évêque, l’aumônier est nommé par l’administration pénitentielle. La messe du dimanche matin est le temps fort de cette équipe.

 

            Pierre a expliqué lors de la messe de la santé à Arras quelle était sa mission :IMG_9776 IMG_9776  

 

            Nous sommes au service de la communauté chrétienne qui est en prison. L’Eglise ne s’y penche pas, dans une démarche caritative, sur un groupe de personnes défavorisées. Elle est en mission auprès de frères chrétiens emprisonnés, comme elle est en mission auprès de frères malades par l’aumônerie hospitalière. En paraphrasant Georges Bernanos, on pourrait dire que « Il n’y a pas l’Eglise du dehors et l’Eglise de derrière les barreaux. Il y a l’Eglise du Seigneur et tous nous y sommes. »

 

......A travers la Parole du Seigneur relayée par la nôtre, est reconnue leur dignité profonde, indélébile, inaliénable d’enfant de Dieu.

 

            Quel est le profil souhaité pour être aumônier dans une prison, ou faire partie de son équipe ? Il faut aimer, avoir le sens du social, du relationnel, être à l’écoute de ces personnes incarcérées qui font partie de la même humanité.

 

            Pierre va avoir 75 ans dans un an, âge de mise à la retraite d’office. Il devient urgent de penser à la relève, car il va falloir un temps de formation. Un «appel au peuple » est lancé.

IMG_9780 IMG_9780  

           

Sœur Geneviève, petite sœur de l’ouvrier, membre de la Cimade, a porté témoignage de ses rencontres avec les personnes incarcérées à Bapaume. Elle est habilitée par le ministère de la justice et apporte une aide administrative pour la confection des dossiers. Elle témoigne également des dures réalités de la vie carcérale.

 

            Raymond Tassart a été 17 ans aumônier titulaire à Béthune et considère ce tempsIMG_9779 IMG_9779   passé auprès de la population carcérale comme une grâce. Le bon profil pour se porter candidat ? être un homme (ou une femme) de rencontre, une présence, s’assoir auprès des personnes incarcérées, savoir découvrir l’inconnu, le visage derrière l’individu, avoir de la compassion.

 

            Raymond a conclu par une citation de Jean-Paul II lors des JMJ de Paris. « Aucun de vos actes ne peut vous enlever votre dignité de Fils de Dieu ».

 

            Après un échange de questions-réponses avec nos conférenciers, des dates, de nombreuses dates, ont été données par les différents services et mouvements présents.

           

            Un temps de prière, puis un repas pique-nique, convivial, et chacun est reparti après avoir noté la prochaine rencontre du CPD : vendredi 16 mars 2018 à 18h30.

 

Chantal Erouart

 

 

 

Article publié par Chantal Erouart - Délégué Communication de Lens-Liévin • Publié • 410 visites