500 éme anniversaire de la Réforme

Un chrétien nommé Luther

 

     Grand spécialiste de Luther, Rémy Hebding,  est venu donner une conférence au Touquet sur Luther dans le cadre du 500 émé anniversaire de la Réforme et aussi de la semaine de prière pour l'unité des chrétiens.

 

     Luther, fervent religieux, ce moine allemand né au XVéme siécle connut une profonde crise intérieure qui le fit s'interroger sur les conditions du salut. Sa vie fut un combat spirituel avec au centre cette question : Comment me rendre digne de Dieu ? Il insiste sur la différence qu'il y a entre la foi et la religion qui selon lui enferme. L'Eglise a toujours à se réformer pour qu'elle ne se laisse pas enfermer.

Pour Luther, la foi est une rencontre.. ce n'est pas de l'ordre du raisonnement.. mais de l'ordre de ce qui se vit.

"Celui qui est juste par la foi, vivra" : c'est en méditant ce verset de st Paul  (Rm1,17) que Luther commence à élaborer sa doctrine du salut.

 

      Considérant scandaleux le commerce des indulgences encouragé par l'Eglise, il s'oppose au pape Léon X qui l'excommunie en 1521, puis à Charles Quint qui le met au banc de l'empire. Protégé par le prince Philippe de Saxe, il organise un nouveau culte. Sa doctrine se répand rapidement grâce à son grand et à son petit catéchisme.

 

     Les idées de Luther ont été reprises, par d'autres réformateurs comme Calvin. Leur action a abouti à la formation du protestantisme.

 

     Ses principes :

La Sainte Ecriture seule est le fondement de la foi

La grâce seule permet de connaître Dieu

C'est par la foi seule que l'on peut atteindre Dieu

Le Christ seul et non les saints

 

 

 

 

Article publié par Michèle Leclercq - Délégué communication de Berck Montreuil • Publié • 271 visites