L'ACAT (Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture) à Audruicq

veillée d'information et de prière à la chapelle

Logo ACAT Logo ACAT  L’ A C A T (action des chrétiens pour l’abolition de la torture) à Audruicq

 

Le vendredi 23 juin, dans le cadre de la journée internationale de l’ ONU pour le soutien aux victimes de la torture, l’ A C A T, association œcuménique internationale, a organisé une veillée d’information et de prière à la chapelle en présence de Mr l’abbé Rose et d’une assemblée nombreuse et particulièrement priante.

 

Ouverte par un chant méditatif, inspiré d’un poème de Frère Christophe, moine de Tibhirine, cette soirée permet, après une brève présentation de l’A C A T et du thème de l’année (l’Espérance….malgré tout ?), d’informer sur les moyens d’action de l’ A C A T ( dénoncer, informer, faire pression, soutenir les victimes et leurs familles), à la suite de Mme Ammeux, Mme Levred, Melle Lemaître,  et sur les lieux d’intervention dans le monde.

 

Puis quatre personnes sont intervenues nous donner des témoignages de signes d’espérance.

 

Deux témoignages évoquant le soutien actif de l’ A C A T . :

- pour Hamit, un jeune Erythréen en exil .

- pour une famille palestinienne ayant perdu trois enfants dans le combat.

 

Deux autres témoignages évoquant des libérations obtenues :

- celle d’un jeune rappeur anglais.

- celle d’un prêtre en chine.

 

A la suite de chaque témoignage, une bougie fut déposée sur l’autel pendant le chant : « Merci, Dieu, Merci » et on termina sur le chant « Si l’espérance t’a fait marcher plus loin que ta peur . »

 

Puis c’est le Père Rose qui a lu le Credo proposé par des détenus de Bois d’Arcy et l’assemblée en reprit le thème central :

- Je crois en Dieu, qui nous a créés pour le bonheur et pour la vie, malgré le mal et la souffrance

- Je crois en Jésus, qui a aimé rencontrer chacun comme une personne unique au monde.

- Je crois en l’Esprit Saint, qui donne une liberté intérieure plus forte que tous les barreaux.

Il nous permet de communiquer les uns avec les autres.

 

Et tout naturellement ce Credo fut suivi du Notre Père et de la prière de l’ A C A T lue par l’assemblée pour un monde de paix .

La veillée se termina par le chant : « Christ est Sauveur Alléluia ! »

 

Enfin, chacun put repartir avec une bougie souvenir de cette soirée et l’appel à poursuivre la prière et l’action en cette nuit de veilleurs 2017.

 

Merci à toutes celles et tous ceux qui nous ont aidées et encouragées par leur présence et leur participation. Un merci tout particulier à Jacqueline, Marie-Madeleine, Noëlla, Marie–Christine, Henri, Micheline, Monique et Chantal.

Jeanne et Odile, membres de l’ A C A T France

Article publié par marie-claude aernouts • Publié • 50 visites