50 ans de vie religieuse, cela se fête

Thérèse, Petite Sœur de l’Ouvrier en communauté à Sallaumines,a fêté ses 50 ans de vie religieuse.

50 ANS DE VIE RELIGIEUSE CELA SE FÊTE

 

Ce dimanche 9 octobre 2016 Thérèse, Petite Sœur de l’Ouvrier, fêtait ses 50 ans de vie religieuse. Elle était en communauté à Méricourt Corons quand elle a fait ses veux.

 

Comme les lépreux de l’Evangile du jour sont envoyés par Jésus et se mettent en route, Thérèse a elle aussi été envoyée et s’est mise en route. C’est ainsi qu’après 46 ans passés en région Ile de France, elle est revenue dans la région des Hauts de France, en communauté à Sallaumines. Pendant toutes ces années elle a été salariée dans différentes entreprises. Pourquoi cela ? La vocation des Petites Sœurs de l’Ouvrier est d’être avec et comme chacun, dans le monde ouvrier, salariée. 

 

SoeurTherese.1. SoeurTherese.1.  Vincent, notre nouveau curé, voulait en savoir plus. Ce n’est pas simplement pour gagner de l’argent pour vivre ? Non, par notre vie, nous voulons que chacun puisse découvrir qu’il est aimé de Dieu. Dans la vie religieuse en communauté il y a le partage de tout le vécu des unes et des autres qui est porté dans la prière.

 

Au cours de la célébration Thérèse a renouvelé son engagement voici le texte :   

 

Seigneur il y a 50 ans Tu m’as appelée à Te suivre. Avec Ta grâce j’ai répondu oui et je me suis engagée dans la congrégation des Petites Sœurs de l’Ouvrier Filles du Cœur Immaculé de Marie.

Aujourd’hui, devant vous tous, je renouvelle cet engagement

 

  • A préférer le Seigneur par-dessus tout afin d’avoir un cœur libre pour tendre à aimer comme Lui tous ceux qu’Il met sur mon chemin.
  • A mettre en commun ce que je reçois et ce que je suis dans une vie de communauté fraternelle.
  • A chercher dans le dialogue avec la responsable de la congrégation et en communauté ce que le Seigneur veut que je fasse pour bâtir son Royaume.

 

C’est avec une grande joie, sûre que Tu es avec moi Seigneur que je Te redis oui et Te rends grâce pour Ton Amour miséricordieux et toute la joie, le bonheur que Tu me donnes.

Oui je puis dire que je suis heureuse de Te suivre.

Avec Marie Ta mère et notre  mère pour tout cela je te dis Merci

 

Par un chant l’assemblée s’est jointe à son merci. La paroisse lui a offert un magnifique bouquet de fleurs.

Un verre de l’amitié a terminé la fête.

Thérèse était entourée par les sœurs de sa communauté, Christiane et Geneviève et de ses frères et belles sœurs. Sa sœur n’avait pas pu venir avec son mari.       

 

Texte reçu de Thérèse par Chantal - Photos faites par Adrien

                                                               

Article publié par Chantal Erouart • Publié • 192 visites