Bénédiction du calvaire d'Haucourt

lors des célébrations de l'Assomption le 15 août 2019

Détruit pendant la Première Guerre Mondiale, reconstruit et béni le 21septembre 1930, le calvaire d'Haucourt fut de nouveau touché lors de la Seconde Guerre Mondiale.

Puis, avec le temps, la statue du Christ s'est fortement dégradée et a dû être décrochée en 2009 pour assurer la sécurité des passants.

Au-delà de l'image religieuse, le Calvaire fait partie intégrante du Patrimoine d'Haucourt comme l'Eglise, la Chapelle ou la Grotte et il n’était pas envisageable de le laisser en l’état.

Un appel aux dons a été lancé et, grâce à la générosité des habitants d’Haucourt et d’ailleurs, il a été possible de procéder à sa restauration qui fut confiée à Monsieur Régis Picot.

Aujourd’hui après 10 ans d’absence la statue du Christ a retrouvé sa place sur la Croix.

Le 15 août, en présence de nombreux habitants, du Conseil Municipal, et de paroissiens, le Calvaire a été béni par l’Abbé Facon qui a déclaré : 

"C’est devenu extrêmement rare de bénir un calvaire. Aujourd’hui, les chrétiens, et au-delà tous les habitants, tiennent à exprimer leur joie et leur reconnaissance envers Monsieur le Maire, la municipalité, les donateurs qui ont permis cette restauration, ainsi que l’artiste M Picot pour son magnifique travail.

            Ce calvaire est certes, un signe de foi, mais c’est aussi une trace de notre patrimoine, une richesse de notre histoire. Ce calvaire, ce Christ en croix, est un rappel pour tous, que Dieu est là présent sur nos chemins, comme un guide, un protecteur. Il est le symbole visible de notre foi."

 

S’en est suivi une procession au départ de « La grotte d’Haucourt » pour aller jusque l’office religieux se tenant à l’église de Rémy.

Article publié par Damien Costeux • Publié • 136 visites