Commémoration 1916-2016

Le 30 juin ,Richebourg l'Avoué fut le théâtre de la bataille "Boar's Head"

Richebourg                                                                                                                                       

 

Commémoration 1916-2016

 

Le 30 juin 1916, Richebourg l’Avoué fut le théâtre de la Bataille de la tête de sanglier « Boar’s Head » qui doit son nom original au fait que les lignes de tranchées allemandes et anglaises présentaient un saillant aux formes de l’animal.

 

Cette bataille de diversion avait pour objectif de faire croire aux Allemands que la grande offensive se tiendrait à Richebourg et non dans la Somme. Elle engagea les 11ème, 12ème et 13ème bataillons du Royal Sussex Régiment et ne dura que 5 heures, mais 349 soldats et 17 officiers britanniques succombèrent.

Depuis, le 30 juin est considéré en Angleterre comme « le jour où le Sussex est mort ». Ce 30 juin, un hommage officiel eut lieu au cimetière militaire de St Vaast Post où furent enterrés ces soldats, en présence de nombreuses personnalités officielles, de porte-drapeaux, et d’une assemblée recueillie et silencieuse. Des couronnes de coquelicots furent déposées au pied du monument, symbole de la ferveur anglaise, puis un défilé se rendit jusqu’au monument aux morts, toujours sous le signe de l’émotion et du devoir de mémoire. Une plaque rappelant les faits marquants a été inaugurée en fin de journée par le maire M. Gérard Delahaye, et le maire de Worthing Sir Sean Mac Donald. Elle est installée en bordure du champ concerné, rue du Bois. Au lendemain de la guerre, Richebourg était complètement dévasté et la ville de Worthing décide d’adopter notre village et elle lui apporta vivres, instruments aratoires, semences pour lui redonner la vie ; depuis les liens entre ces deux villes sont omni présents, puisque l’allée qui conduit au centre scolaire a été baptisée l’an dernier «allée de Worthing». Il y eut aussi un moment important avec la remise d’un morceau de cloche emporté par un soldat britannique, et que son petit-fils Peter Wisker a remis. Ce souvenir restera exposé à la mairie.

« Mémoire et Tradition » avait préparé un programme ambitieux pour redonner au village son allure «belle époque». Plus de 150 figurants costumés ont récréé cette atmosphère, avec son petit marché agricole, ses jeux anciens, son école, son estaminet animé par des groupes musicaux. Le côté devoir de mémoire n’était pas oublié et plus de 300 personnes par groupes de trente suivirent un parcours pédestre de 2 kms entrecoupé de saynètes humoristiques, bien enlevées, qui leur permirent de comprendre, ou de connaitre les événements étudiés avec un professeur d’histoire chevronné. Ils ont aussi accueilli, avec bonne humeur et une grande hospitalité, les amis anglais (2 cars et nombreuses voitures particulières qui avaient traversé le Channel pour cette commémoration. Merci à tous les bénévoles qui n’ont pas ménagé leur temps durant ces deux semaines de fraternité. Et à l’année prochaine.

 

Lucile Corbeille

 

Article du journal Paroissial "Regard en Marche" septembre 2016 , N°232

Article publié par Paroisse Saint Joseph en Bethunois • Publié • 211 visites