En décrochage scolaire, rien n’est perdu !

 

  Propos de l’Abbé Gérard Denel - Curé de Pas en Artois

  Responsable en pastoral des lycées de Bucquoy et Bapaume

 

 Agé de 66 ans, j’ai été ordonné prêtre il y a plus de 36 ans. Dans mon ministère j’ai eu la chance de toujours accompagner des jeunes dont certains étaient des jeunes en difficulté comme l’on dit parfois. Aujourd’hui, j’accompagne des jeunes en lycée agricole.

      Je rencontre des jeunes qui vivent ce qu’on appelle le décrochage scolaire pour diverses raisons : (situation de famille compliquée, troubles de l’adolescence, impression d’être incompris de la part de professeur...), bref ils sont en rupture avec le système scolaire classique, ont souvent perdu confiance en eux-mêmes et en les autres, et manquent de stabilité. Ils ne rentrent pas dans les profils habituels du système éducatif qui a bien du mal à s’adapter à leurs situations.

      L’une des périphéries existentielles dont a parlé le pape François se trouve là. Le Christ, lorsqu’il rencontrait les personnes regardait le cœur d’un être humain aimé de Dieu. Son regard, ses paroles, son attitude relevaient, redonnaient vie et invitaient à avancer sur les chemins humains du Royaume.

      Le projet impression 3D a pour but de redonner confiance à ces jeunes, de découvrir qu’ils ne sont pas des « bons à rien » mais qu’ils ont des possibilités qu’ils n’ont peut-être pas encore découvertes, qu’ils sont capables de réaliser des projets, de manière individuelle ou collective. Dans une société qui pousse de plus en plus à un certain chacun pour soi, c’est un pari d’avenir qui n’est pas gagné d’avance. L’une des réalisations proposées est de construire une éolienne à partir d’une dynamo de vélo ou d’un moteur pas à pas. Il est encore trop tôt pour dire quels sont les changements chez les jeunes, mais l’un ou l’autre a retrouvé le sourire, à oser essayer...

      Mon regard sur ces jeunes est d’abord, à la manière du Christ, un regard d’amour, un regard de confiance pour découvrir et valoriser le meilleur qui est en eux, les aider à grandir en humanité en découvrant le Christ et la foi qui m’anime.

 

                                                                

                                             



Fermer