Entre ascension et Pentecôte

7ème dimanche de Pâques

Dimanche 8 mai 7ème dimanche de Pâques.

 

Actes des apôtres 7, 55-60 : la mort d’Etienne. Apocalypse 22, 12-20. Apocalypse dernières paroles du Vivant pour ceux qui passent l’épreuve. Evangile de Jean 17, 20-26 Prière de Jésus pour ses disciples et pour le monde.

 

Dans l’Apocalypse nous sommes invités à entendre les dernières paroles du Vivant… c’était un encouragement envers ceux qui ont eu à souffrir la persécution et le martyre, ils regardaient vers le ciel, tout comme le premier témoin : Etienne. Le texte de l’Evangile rappelle la prière que Jésus dit, le jeudi-saint. La partie entendue aujourd’hui : je ne prie pas seulement pour eux, les disciples, mais aussi pour ceux qui grâce à leur parole croiront en moi…

 

Nous sommes de ceux-là, comme nombre de nos contemporains. Reconnaissons qu’il n’est pas toujours facile de croire aujourd’hui, et que nous sommes appelés aujourd’hui comme hier, à faire effort pour comprendre ce que nous croyons. Pur aujourd’hui, la prière de Jésus, c’est de rester unis à Lui… c’est le sens de toute eucharistie. Le texte emploie aussi le mot connaître, reconnaître. C’est un verbe fort. Il ne signifie pas d’abord connaître avec l’intelligence, avec l’esprit, ais plutôt faire l’expérience de Jésus. Les apôtres ont fait l’expérience de Jésus de son vivant, puis ils ont fait l’expérience qu’il était vivant avec eux après Pâques, qu’il les accompagnait par son Esprit durant les missions aux quatre coins du monde…

 

En ce sens Luc et Paul sont les témoins que la Parole peut être proclamée et entendue. En ce sens la fête de Pentecôte leur donne une langue pour parler de la Lumière de Jésus : parole de feu qui embrase le monde. L’Eglise d’aujourd’hui, plus qu’à d’autres époques insiste sur la mission de faire connaître Jésus, dont chacun a reçu la charge au baptême. Jésus ne laisse pas seuls ses disciples. Il envoie l’Esprit Paraclet qui leur conseille les mots à dire… Mais cela sera répété dimanche prochain, jour de Pentecôte: la Pentecôte, fête par excellence de la Parole proclamée.

 

L’Esprit, celui qui fait connaître le Christ et provoque à le partager à ceux qui sont au loin. Le pape François appelle à aller au dehors, aux périphéries. C’est là que nous avons à faire entendre la Bonne nouvelle d’un Dieu Amour miséricor.de Probablement que l’Eglise n’a pas assez proclamé et vécu la miséricorde… il n’est jamais trop tard pour s’y mettre. “Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés, demeurez dans mon amour”.

 

Invitation à visiter les pages : Ascension, que fêtons-nous ? ; et La Pentecôte, et après !

Abbé Emile Hennart

Fermer