événement à Basseux

bénédiction du coq par notre père évêque

A Basseux, Le coq de l’église avait  perdu le Nord !

DSC_0036 DSC_0036  

 

Le coq du village de Basseux ayant perdu sa queue depuis bien des années, indiquait la fausse direction du vent ! L’équipe municipale s’est mobilisée pour y remédier et a fait réaliser un nouveau coq en cuivre par l’atelier Paschal à  Wimereux.

 L’évêque d’Arras, monseigneur Jaeger,  est venu pour l’occasion bénir le coq et  l’assemblée qui réunissait pour l’évènement les habitants de la commune et la paroisse Notre Dame de l’Espérance.

Dans son mot d’ouverture de la célébration, au nom de la Paroisse,  Norbert Moitel a posé la question « Mais pourquoi bénir un coq ? »

 Il a  avancé trois  raisons : une profane, une biblique et une apostolique :

  1. N’oublions pas que le coq est l’un des emblèmes de notre beau pays, symbole du courage et de la bravoure. Ne dit-on pas qu’il est le seul de la création à chanter les deux pattes dans….les difficultés!

  2. N’est-il pas aussi celui qui, dans les évangiles,au petit matin a rappelé à Pierre son manque de foi.

  3. C’est l’occasion de se réunir, de prier et de fêter : une église qui s’implique, accompagne et fête portera du fruit.

 

Mr Jaeger a insisté sur la richesse de la proximité qui existe entre les habitants dans les villages ruraux et le bel exemple de solidarité donné par la commune de Basseux .

DSC_0023copie DSC_0023copie  

Mr Roger Karpinsky,  Maire de Basseux,  a présenté le coq prénommé Gaëtan. Il a remercié le Conseil municipal et les membres de l’Amicale qui ont participé avec beaucoup d’enthousiasme à la rénovation de l’église ainsi que l’architecte des bâtiments de France, M.Breton, pour son accord.

 

En effet, avec l’aide de l’association Regain et 4 compagnons en insertion pilotés par Olivier Sauvage, il a fallu 6 mois pour  remettre en état l’édifice.  A  cette occasion le Conseil Municipal et les membres de l’Amicale ont tenu à sauver un majestueux confessionnal qui, lui aussi, fait partie du Patrimoine.

DSC_0019 DSC_0019  

L’ancien coq, ancien combattant, retrouvera enfin son panache tombé depuis bien longtemps et sera mis à l’honneur  dans les locaux de la  Mairie;

Quant au nouveau coq, symbole de vigilance et d’activité, il semble avoir été choisi parce qu’il annonce le passage des ténèbres à la lumière et  il dira aussi le vrai sens du vent !

 

Brigitte Bonpain

                                                                DSC_0022 DSC_0022  DSC_0040 DSC_0040  

Fermer