Fiche 00 Mode d'emploi

Comment faire lecture, en maison d’Évangile

Pour animer les rencontres de lecture sur Abraham 
 

Sur un an, huit rencontres, d’octobre à mai. A chaque rencontre, après un temps d’accueil, une section sera lue (soit 2 à 3 chapitres), puis « un zoom » invite à étudier un paragraphe de cette section. Un temps de prière conclura la rencontre. Il sera donné à chacun la fiche d’accompagnement qu’on pourra utiliser pendant ou en fin de rencontre.

 

Abraham livret Abraham livret  L'Ecriture devient Parole vivante de Dieu pour nous, ce qui exige de nous une communauté d'écoute respectueuse et l'ouverture à l'Esprit Saint. Nous voulons écouter ce que l'Esprit Saint veut dire aujourd'hui dans notre dialogue avec l’Écriture. Lire les récits de la Genèse sur Abraham est différent de la lecture des Evangiles. Nous sommes renvoyés loin en arrière dans l’histoire de l’Ecriture et la manière d’écrire un itinéraire spirituel au milieu d’un monde dont nous ne connaissons pas grand-chose. Parfois, notre lecture donnera envie de faire un discours de théologien. Ce n’est pas l’objectif des maisons. Il nous faut être attentifau dialogue des hommes entre eux, ‘Abraham avec Dieu… Dans quel contexte l’écrivain sacré a-t-il élaboré sa pensée ? 

 

Le rôle de l’animateur

L’animateur d’une maison d’Evangile (de 4 à 8 personnes) veille à l’organisation générale : Gérer le calendrier des rencontres, animer en donnant la parole. Son rôle n’est pas de transmettre un savoir ni de répondre aux questions. I peut provoquer à inviter.

  • il veille au bon déroulement, en particulier au temps qui passe. Il fait avancer la rencontre, veille à ne pas dépasser l’heure de fin prévue.
  • il aide à ne pas se perdre hors du sujet c’est-à-dire dans un débat qui éloigne trop du texte de l’Ecriture : ce n’est pas un atelier de théologie.
  • il donne la parole, veille à ce que les plus discrets puissent la prendre ; il ose l’enlever aux plus bavards.
  • il prend lui-même la parole, au même titre que les autres : il se situe comme chercheur de Dieu avec d'autres chercheurs.
  • il invite au silence quand c’est nécessaire et considère qu’un silence n’est pas un vide !
  • Il repère les questions posées par le groupe en vue de les communiquer à la personne-relais de son entourage ou à hennart-eh@orange.fr ou à « Lire l’Evangile » - Maison diocésaine – 103 rue d’Amiens –  CS 61016 – 62008 Arras cedex

Avant chaque rencontre

  • L’animateur se prépare à la lecture à haute voix de la section, ou invite quelqu’un à lire.
  • Il vérifie dans la fiche de la section s’il est proposé des questions plus adaptées au texte lu.
  • Il soigne l’accueil : que chacun se sente le bienvenu dès son arrivée ! Il crée un climat d’amitié, d’écoute mutuelle, de convivialité.
  • Il prévoit un signe qui mette en valeur que nous sommes rassemblés au nom de Jésus-Christ : une bougie, une belle Bible, une icône, l’image de l’invitation…

A la première rencontre

  • Si des participants n’ont pas le livret d’Abraham, il le leur donne.
  • Si nécessaire, il indique comment se repérer dans le texte : chapitre, verset.
  • Indiquer comment se dérouleront les rencontres.
  • Lire le message de Mgr Jaeger, où il rappelle le désir de proposer la rencontre de Jésus et des chrétiens (cf. livret).

 

Déroulement de chaque rencontre

Premier quart d’heureMaisons d'évangile Maisons d'évangile  
Maisons d'évangile
Maisons d'évangile

  • Accueil mutuel
  • L’animateur redit le but de la rencontre : lire ensemble la saga d’Abraham, y découvrir la relation qui s’établit entre Yahvé (Dieu) et Abraham au long de son cheminement. La carte peut aider. La différence de civilisation peut être source dequestionnements utiles. Cela demande qu’on prenne le temps d’observer, de scruter, de voir et recevoir les mots utilisés. Nous nous mettons à l’écoute d’un témoin qui exprime, à sa manière, ce qu’il comprend de Dieu et de sa relation avec les humains. La Parole de Dieu est une Bonne Nouvelle, une bénédiction pour toutes les générations. Parfois on découvrira des conflits, des récits qui nous révoltent ou nous dérangent. Cette lecture nous amène à reprendre pour nous-mêmes la parole lue, à nous laisser transformer.
  • L’animateur signifie alors le début de la lecture en ouvrant la Bible, ou en posant l’image de Jésus le Christ, au nom de qui nous sommes réunis, et/ou en allumant la bougie.

Lecture d’une section (1/2 heure)

  • L’animateur indique la section qui sera lue : à partir du chapitre…, verset… jusqu’au chapitre…, verset… (sans en dire plus !). Il laisse le temps de repérer dans le livret. Il invite les participants à écouter cette section avec attention. Petit rappel sur qui sont les premiers destinataires (à partir de l’introduction du livret).
  • Une ou plusieurs personnes lisent la section en entier, en prenant son temps. Si l'on s'arrête à la fin d'un chapitre, que ce soit un temps personnel et non le début d'un échange. Chacun peut alors écrire ou souligner quelques mots, pour en garder la mémoire en vue de l'échange.
  • L’échange se fait à partir des questions suivantes : ce qui me plaît, m’étonne, me choque ? Ce que j’ai remarqué ou découvert, en écoutant ce texte ? Quelles questions ai-je envie de poser ? Un court temps de silence est utile pour que chacun puisse commencer une réponse personnelle, écrire quelques mots s’il le souhaite.
  • En faisant un tour de table, l’animateur invite ceux qui le désirent à prendre la parole. L’enjeu est de s’écouter mutuellement. On évitera d'entrer en discussion, pour garder du temps pour l'étude du “zoom” ci-après. On peut terminer ce partage en reprenant l’une ou l’autre des phrases du récit.
  • Certaines maisons visualisent, pendant la lecture, les personnages du texte, à l’aide de silhouettes en carton. (Cela suppose un peu de préparation avant la rencontre.)

Zoom sur un texte (1/2 heure)

  • L’animateur indique le texte que l’on va regarder de plus près en donnant les références. Il invite à faire attention à ce qui se passe dans ce texte de la Genèse : Quels personnages et détails descriptifs ? En quels lieux, en quelle circonstance (notion de temps) ? Puis se dire les rapports (relations) entre les personnes, ce qu’elles font, disent. Quelle relation Dieu/Abraham est présentée ?
  • L’animateur (ou un participant) lit lentement le texte puis invite les participants à répondre aux questions ci-dessus, en reprenant le plus possible les mots utilisés de la Genèse. Quelqu’un (animateur ou participant à l’aise avec l’écrit) peut noter ce qui se dit sur une feuille A3 ou une affiche ou un tableau.
  • Si des questions surgissent, elles sont les bienvenues, sont écrites et transmises.
  • L’animateur peut proposer de lire tel ou tel paragraphe de la fiche d’accompagnement, (éventuellement une note de la Bible, TOB ou Bible de Jérusalem). Il est souhaitable de donner à chacun photocopie de la fiche. Un exemplaire dans Eglise d’Arras, ou à la Maison diocésaine (service catéchèse) ou sur Internet.
  • Remarque : ce n’est pas à l’animateur de répondre à tout prix aux questions, c’est dans le dialogue que se découvrent des réponses. Tout n’est pas dit en une heure ! Si des questions restent sans réponse ou nécessitent un éclairage, l’animateur la transmet à l’équipe diocésaine. Voir aussi les FAQ sur http://arras.catholique.fr/Abraham 

Prier ensemble (1/4 d’heure)

  • Quelqu’un relit le zoom. Puis l’animateur invite au silence, avec la question : “A la lecture du texte, Quel visage de Dieu nous est manifesté ? la relation entre Dieu, Abraham et sa descendance éclaire-t-elle notre propre relation avec Dieu ?
  • à quelles situations d’aujourd’hui je pense ? Comment ce texte éclaire-t-il des situations personnelles ou des faits de société ? Qu’est-ce que je retiens comme Bonne Nouvelle pour moi, pour ma vie aujourd’hui, pour l’Eglise ?” Inviter ceux qui le veulent à prendre la parole. L’enjeu n’est plus la lecture, mais laisser résonner l’Ecriture en chacun, plutôt que d’entrer à nouveau en conversation.
  • L’animateur invite à la prière : prière spontanée ou prière lue ou un chant (proposition dans la fiche).

Se donner rendez-vous pour la suite …

  • Se redire ou se fixer date et lieu de la prochaine rencontre.
  • S'il y a des questions en suspens, prévoir qui pourrait les transmettre.

 

Pour accompagner notre lecture

Bibliographie :

*Cahiers Evangile° 179 (Cerf   mars 201    7 ; 9 €) lecture facile

*André Wénin “Abraham ou L'apprentissage du dépouillement : lecture de Genèse 11,27-25,18”. (Cerf ;  collection Lire la Bible 34 €. Lecture ardue)

 

 

*Abraham, Enquête sur un patriarche Bayard 2003. Abraham Ségal. Aide à comprendre l’évolution de la recherche exégétique.

 

La saga d’Abraham en huit sections

 

 

Abraham Abraham  Les chapitres 1 à 11 de la Genèse sont une présentation mythique des origines du monde, des relations entre Dieu et l’humanité et de quelques questions fondamentales comme l'origine de la vie, du couple, la question du Bien et du Mal, l'existence possible d'un être "au-dessus de nous", l'alliance entre Lui et nous.

Nous commençons la lecture à partir du ch. 11, v.26, avec la première présentation d’Abraham,

 

  1. Genèse, 11,26 à 12,20

De l’appel d’Abram à la sortie d’Egypte

Zoom : Gn 12, 1-5. Vocation d’Abram

 

  1. Genèse 13-14

Séparation d’avec Lot ; combat contre les rois

Zoom : 13, 7-18 Risque de dispute. Abraham se sépare de Lot

 

  1. Genèse 15-16

Promesse et alliance

Zoom : 15 1-16 (ou 1-7) Promesse d’une descendance ; sacrifice d’alliance

 

  1. Genèse 17 Alliance et annonce d’une naissance

Zoom : 17, 1-16 La circoncision signe de l’alliance

 

  1. Genèse 18-19 A Mambré. Intercession pour Sodome

Zoom : 18, 22-33 La prière d’intercession d’Abraham

 

6. Genèse 20 à 21,21 Abraham dans le Sud

Zoom : 21, 2-17 Sara et Agar ; Isaac et Ismaël. Et Yahvé ?

 

  1. Genèse 21, 22 à 23, 19 La ligature d’Isaac ; mort de Sara

Zoom : 22, 1-18 Ligature (sacrifice) d’Isaac

 

  1. Genèse 24-25 Mariage d’Isaac et Rebecca. Mort d’Abraham

Zoom : 24, 42-56 Mariage par l’entremise d’un serviteur

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 264 visites