Hommage au 3e Bis Régiment de Zouaves

A Roclincourt, Exposition et prière

Hommage au 3e Bis Régiment de Zouaves

Exposition et prière...

 

Le samedi 12 novembre 2016 le Conseil Municipal avec Mme le Maire Marie Françoise Montel, les associations, les habitants de Roclincourt ont prié pour la paix en faisant mémoire des soldats morts sur la terre de ce village. Un exposition a également été organisée dans la salle de fête.

 

Le 3e Bis Régiment de Zouaves est une formation qui a prit une part importante dans les combats à Roclincourt, à Ecurie et sur la route de Lille entre le 3 octobre 1914 et le 21 février 1915.

Composante de la 45e Division d’Infanterie, ce 3e Bis RZ constitué de ressortissants français natifs d’Algérie et quelques résidents français de ce territoire était composé de trois bataillons : le 3e bataillon à Philippeville, le 6e bataillon à Batna et le 12e bataillon de réservistes à Oran. 

Parti d’Alger il débarque à Sète et intègre les forces pour la défense de Paris. Puis il participe à la bataille de l’Ourcq et la Marne où il perd 50% de ses effectifs.

Transporté d’urgence sur le front de l’Artois il s’installe le 3 octobre 1914 près d’Arras et combat sur un secteur allant de la ferme de Chantecler sur la route d’Hénin-Liétard à la ferme de Maison Blanche sur la route de Béthune. 

Jusqu’à la fin du mois octobre 1914 il empêchera la progression de l’armée allemande dans une période de guerre, nommée « course à la mer », de mouvement improvisée qui cèdera la place à une guerre de position.

S’ensuivit une période de succession de « coups de main » pour tenter de conquérir les tranchées allemandes instituant « la Guerre des Mines » et la formation d’un réseau de tranchées nommé plus tard « Le Labyrinthe ».

Le régiment maintiendra l’ennemi aux portes d’Arras combattant dans des conditions difficiles, de pluie, de froid, de neige et de boue.

Ce sont plus de 600 combattants du 3e Bis Régiment de Zouaves qui ont fait le sacrifice de leurs vies au cours des 142 jours de présence sur le secteur de Roclincourt-Ecurie-Route de Lille.

Le régiment quitta le territoire de Roclincourt-Ecurie et se positionna le 14 avril 1915 à  Langemarck en Belgique où les allemands lancèrent leur première attaque par gaz le 22 avril 1915.

 

Christophe Demuynck

 

Article publié par Paroisse St Benoit Labre en Artois • Publié • 314 visites