Illustration d’un engagement pour un monde plus solidaire.

HAÏTI, un pays qui a beaucoup souffert et qui connait la misère… Mais un pays qui prie, qui garde confiance et que l’on peut aider !

Illustration d’un engagement pour un monde plus solidaire.

 

HAÏTI, un pays qui a beaucoup souffert et qui connait la misère…

Mais un pays  qui prie, qui garde confiance et que l’on peut aider !

 

Haïti est le pays le plus pauvre de l’hémisphère occidental. Chaque année, de juin à novembre elle est touchée par des cyclones. Le 12 janvier 2010, un violent tremblement de terre laisse un  pays dévasté avec ce bilan qui parle de lui-même : 300.000 morts, 300.000 blessés et 1.000.000 de sans-abri…, le mois d’octobre qui suit, c’est une épidémie de choléra qui éclate.  Le pays commençait à se rétablir à la mesure de ses moyens et, dans la nuit du 3 au 4 octobre 2016, c’est le dangereux cyclone Matthew qui s’abattait faisant de nombreux morts et causant d’importants dégâts matériels.  On pourrait aussi évoquer les troubles politiques et les réseaux mafieux qui agissent en toute impunité.

C’est dans ce contexte que ces missionnaires, les filles de la charité, organisation qui trouve l’inspiration dans l’héritage de Saint Vincent de Paul et Sainte Louise de Marillac, agissent avec courage et détermination dans les domaines de la santé, de la nutrition et de l’enseignement.

C’est avec  ces religieuses que l’association bruaysienne « Parrainage Haïti » est constamment en contact pour venir en aide aux enfants du bidonville « Cité Soleil » et de Meyer. Permettre aux enfants d’être scolarisés, c’est leur offrir non seulement une instruction, une éducation mais c’est aussi leur donner la possibilité d’avoir un repas équilibré le midi, (seul repas de la journée pour beaucoup d’entre eux).

Parrainage Haïti propose à chacun d’entre nous de parrainer un de ces enfants. Cette prise en charge demande un versement de 20 €uros par mois (soit un coût réel de moins de 7 €uros avantage fiscal déduit).

Au delà du soutien financier, le parrainage permet un échange de correspondances avec l’enfant et avec l’école. Il est très émouvant pour un parrain de recevoir deux ou trois fois par an une lettre de sa ou son protégé, pleine de remerciements, de prières et toujours accompagnée du bulletin scolaire, d’une photo et d’un dessin.

 

Les petits haitiens a l'ecole Les petits haitiens a l'ecole  

Si vous souhaitez davantage de renseignements ou si vous êtes tentés pour un parrainage, vous pouvez me contacter au 0680681404 ou  contacter directement l’association « Parrainage Haïti » Mme Josette Ingelaëre : Tél  0321626450.

Albert CHARLEMAGNE

Fermer