Ce n’est qu’un au revoir.

Paroisse Marcel Callo : Messe d'action de grâce pour Soeur Odile et l'abbé Bienvenu

Ce n’est qu’un au revoir.

 

     eux2 eux2             L’église Saint-Vaast de Sallaumines était pleine d’amis, d’enfants, de prêtres et la communauté, pour célébrer en action de grâces toute la vie religieuse de Sœur Odile et l’Abbé Bienvenu partant pour une nouvelle mission dans d’autres lieux : Odile à Échirolles dans une autre communauté et Bienvenu dans son pays, le Cameroun.

 

                Rassemblés en communion avec chaleur et amitié autour d’eux et le cœur bien lourd, on a chanté, prié, fêté et fait l’expérience du divin, dépassé, porté au-delà de nous-mêmes. Des personnes redemandaient d’autres messes semblables ! En prière avec les absents, ils ont reçu tout leur amour par des mots, cartes, gestes…

 

                La foi est un choix, une manière de s’engager avec amour où la bonté de Dieu a éclaté en eux, durant toutes ces années passées avec nous.

 

4 petits mots ont jalonné cette eucharistie : Merci, Pardon, Me voici, Envoi.

 

Merci : Odile pour tout. La joie se lisait sur ton visage et dans ta voix tout en nous remerciant ainsi que Dieu pour tout ce vécu, signe d’un amour qui enveloppe ta vie. Ainsi que Bienvenu avec ses louanges, dansant sur un air du Cameroun.

Pardon : accueil de la miséricorde de Dieu qui nous dit «  je t’aime encore » et nous relève comme la pécheresse dans l’évangile de ce jour et dans la démarche pénitentielle où 12 fleurs symbolisaient notre « vivre ensemble » pour mieux s’apprécier, se connaître …

Me voici : Beaucoup de personnes, d’enfants, furent acteurs. Lors de la prière universelle, divers objets furent apportés, porteurs de toute cette vie partagée solidairement et fraternellement par Odile : Association «  Droit au Travail », le CCFD, groupe ESA...

Pour Bienvenu : un Djembé,  une assiette d’ haricots symbole du Cameroun, pour que la mission porte du fruit à l’universel. Toutes ces merveilles montrent un Dieu à visage humain.

Envoi : l’aventure continue…et un peuple s’est levé avec la chaîne finale pour dire Dieu au cœur du monde. L’ Abbé Vincent BLIN arrive dans notre paroisse, comment l’aider ? A la  fin,remplacementOdile remplacementOdile   sœur Christiane nous a présenté sœurs Geneviève et Thérèse qui la rejoignent dans sa communauté, Marie-Thérèse de l’ EAP a remercié Odile et Bienvenu par des cadeaux : une chasuble pour Bienvenu et une tablette à Odile, en les surnommant le premier « Bienvenu chez les ch'tis » et la deuxième « la révolutionnaire ». C’est leur façon d’être, favoriser notre vie spirituelle  et battante. Cela s’est terminé par un verre d’amitié et un repas « auberge espagnole »

 

Bon chemin à tous les deux.

 

Brigitte Brunel  

Article publié par Chantal Erouart • Publié • 594 visites