15 octobre - 28ème dimanche ordinaire

Qui peut être sauvé?

Sagesse 7, 7-11; Hébreux 4, 12-13; Marc 10, 17-30

 

Qui peut être sauvé?

 

Au détour d'un texte rapportant la rencontre de Jésus et d'un jeune homme qui demande comment avoir la vie éternelle, la réponse de Jésus est claire et aurait dû faire réfléchir nombre de prédicateurs qui ont laissé croire qu'on pouvait obtenir une place au paradis moyennant quelques efforts et sacrifices au cours de sa vie!

 

Personne ne peut obtenir une place au paradis à la force de ses poignets: aux hommes c'est impossible. Mais Dieu peut accorder cette place auprès de Lui à tout homme, à cause du grand amour qu'il a à notre égard. On n'achète donc pas une place en paradis comme on achète une concession à perpétuité. Cela ne veut pas dire qu'il n'y ait rien à faire durant cette vie qui passe.

 

Respecter les commandements est-il écrit au début du texte : aimer Dieu et respecter son prochain en paroles et en actes. Ce n'est déjà pas mal.

Suivre Jésus pas à pas c'est sans doute plus difficile, surtout lorsqu'on a un tempérament de chameau! Mais Jésus nous aime, qui que nous soyons, même celui qui fait demi-tour devant Lui.

 

Pierre n'a sans doute pas compris la leçon, lui qui demande: et nous, nous qui avons tout quitté... sous-entendu: "qu'est-ce que tu donnes en échange?". Il lui faudra bien du temps pour comprendre qu'entre Jésus et nous, ce n'est pas une question d'échange, mais de don. Jean écrira plus tard: "Ce n'est pas nous qui avons aimé Dieu, c'est lui qui nous a aimés le premier et qui a fait de nous ses fils". Produisons donc du fruit qui manifeste ce que nous sommes. 

Fermer