Noël, incarnation, évasion, communication

Dieu s'inscrit dans notre humanité. A nous de suivre!

 

 

Bas-relief, Saint-Omer Nativité  
Bas-relief, Saint-Omer
Bas-relief, Saint-Omer
Entrer en humanité (incarnation)

La foi des chrétiens affirme que Dieu, en Jésus est venu chez nous. Jésus s’est fait l’un de nous, il a partagé en tout notre existence humaine, excepté le péché, affirme saint Paul. Une autre manière de parler est d’affirmer que Jésus n’a pas fui notre humanité, bien au contraire il s’y est plongé, il a planté sa tente au milieu de nous. A ceux qu’il a rencontrés sur son chemin, il a proposé un regard de bienveillance, leur redonnant dignité, espérance et guérison.

 

Evasion

Le déroulement des fêtes de fin d’année ressemble à un désir d’évasion : l’existence quotidienne semble lourde à porter, faisons la fête pour oublier, pour sortir du temps. Pourtant, bien des femmes et des hommes font de ce temps un temps de générosité et de partage... ce n'est pas évasion du temps, mais bien insertion dans le temps, présence aux petits de notre société. Ils sont fort heureusement encore nombreux ceux qui refusent de s’évader des contradictions de l’économique. S'Il peut arriver à des croyants de chercher la fuite, l’évasion, en cherchant un noël comme autrefois, la plupart cherche à retrouver sens à leur existence humaine, chemin pour vivre la famille, la fraternité. A l'occasion de noël ils entrevoient le chemin que propose Jésus. 

 

Evasion et enfermement

Il arrive aussi que des croyants enferment Jésus ou Dieu, dans le ciel, dans un espace sacré, dans une liturgie ou une langue sacrées. Le tabernacle, l’ostensoir, l’église/Temple ou le rite  peuvent devenir ces lieux ou l’on enferme Jésus-Dieu, espérant bien faire. Ce faisant, cela évite de le rencontrer dans la quotidienneté, puisqu’on l’a enfermé dans un ailleurs d’où il ne doit pas sortir.

 

La prière n'a pas besoin d'un espace sacré hors du temps pour s'ouvrir à Dieu: "Quand tu pries, retire-toi dans ta chambre, ferme sur toi la porte et prie ton Père qui est là dans le secret. (Matthieu 6,6)". Fort heureusement, les lieux d'assemblée (églises) sont de plus en plus des lieux ouverts, où de nouvelles générations viennent trouver un lieu de vie, lieu convivial de parole, de dialogue, un lieu où ils font l'expérience de la rencontre avec d'autres chrétiens avec qui entrer en dialogue et ensemble, prier Dieu comme notre Père.  

 

Communication

La foi des chrétiens parle de Dieu en termes de communication, de dialogue. Dieu notre père nous communique sa vie, il souhaite entrer en dialogue avec chacun de nous. La liturgie emploie des mots comme réconciliation : réconciliation avec son Père, réconciliation des hommes entre eux… Mais le mot sans doute le plus beau est celui de communion : il invite à entrer en communion. Noël, moment merveilleux ou les hommes de bonne volonté entendent l'appel et chantent "Gloire à Dieu et paix aux hommes que Dieu aime".

 

Puissent ces quelques lignes inviter à entrer

dans la compréhension de la foi des chrétiens.

A chacun, joyeux Noël

 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 5252 visites