Bonne Année

Edito N°01 - Eglise d'Arras

Le temps de Noël passé, nous nous tournons vers l’an nouveau, souhaitant à chacun la Bonne année. Une année de paix, comme le propose Benoit XVI, une année où grandisse la justice, une année d’espérance aussi. Nous avons sans doute du mal à croire aux nombreuses promesses entendues ces temps-ci, puissions-nous cependant entendre les vœux des uns et des autres et pour notre modeste part, contribuer à leur réalisation.

 

Retenons aussi la parole de bénédiction proclamée par Moïse, qu’elle demeure inscrite en notre cœur: « Que le Seigneur te bénisse et te garde. Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage, que le Seigneur tourne vers toi son visage, qu’il t’apporte la paix ! ».

 

La paix entre les personnes et les peuples, mais aussi la paix au fond de soi-même. Quand trop d’incertitudes pour le lendemain, quand trop de conflits ravagent le cœur, le doute peut s’installer, et le doute le plus profond, celui d’être abandonné par Dieu. Si quelques pages d’Eglise d’Arras reviennent sur les célébrations de noël, c’est pour rappeler la foi que nous proclamons : le Seigneur s’est rendu proche et continue à se rendre proche de nous.

 

Ce premier numéro de l’année invite à parcourir le texte d’orientation de la catéchèse. Que toutes les communautés chrétiennes développent autour d’elle le désir d’aller à la rencontre du Christ. Quelques témoins apportent leur contribution, qu’ils en soient remerciés aujourd’hui… et que d’autres contributions viennent enrichir la vie humaine et croyante dans le diocèse.

 

Emile Hennart

Fermer