14. Jésus est mis au tombeau

Joseph d’Arimathie, ayant enveloppé le corps de Jésus dans un linceul, le déposa dans un sépulcre qui était creusé dans le roc. Puis il roula une pierre contre l’entrée du tombeau. Or Marie-Madeleine et Marie, mère de José, regardaient l’endroit où on l’avait mis...

 

Jésus mis au tombeau Jésus mis au tombeau  

 

 

Méditation

 

Le bruit de la pierre qui roule en fermant le tombeau, le bruit de la terre qui tombe sur le cercueil, le bruit de la flamme qui brûle les restes corporels... Signaux sonores de la fin. Il n'y a plus qu'à partir, à s'éloigner de l'endroit: c'est fini! Pourtant les femmes vont rester là. 

Pourtant, nous reviendrons prier sur la tombe. Pourtant, nous garderons les cendres quelque part et si elles sont répandues, nous jetterons des fleurs en même temps.

Incroyable espérance, plus forte que la mort! Inextinguible désir de vivre et de survivre! Au fond du cœur de tout homme, depuis la création du monde, la mort n'a jamais eu le dernier mot.

 

Prière

Seigneur, tu as voulu que ta mère, tes disciples, tes amis connaissent ce moment où la rupture est totale, irréparable, où les liens visibles sont définitivement brisés. Mais dis-nous pourquoi le feu continue à couver sous la cendre. Dis-nous pourquoi une petite flamme continue à luire dans le cœur et les yeux de ceux qui restent. Dis-nous pourquoi il reste toujours une étincelle de vie que rien ne peut éteindre. Dis-nous pourquoi, Seigneur...

 

Retour - scène suivante

Fermer