Devenir moniale

Les étapes de la vie monastique

 
les étapes de la vie monastique
 

 

 

 

 

Postulante Postulante  © WisquesQuand une jeune commence à se poser la question : qu'est-ce que Dieu attend de moi ? C’est-à-dire la question de la vocation, elle peut demander à être accompagnée par une moniale qui l’aidera à discerner l'appel profond que Dieu à déposé dans son cœur.

Lorsque cet appel semble s’orienter vers la vie monastique, elle peut envisager de faire un 'stage' en clôture pour connaître 'de l’intérieur' la vie bénédictine telle qu’elle se vit à Wisques et pouvoir ainsi avancer dans son discernement...

 Si elle décide d’entrer au monastère, elle sera d’abord postulante pendant un an ou deux. Ensuite, elle reçoit l’habit bénédictin et un voile blanc.

Elle sera novice pendant deux ans.  

        Au noviciat, la formation pratique et intellectuelle des jeunes est confiée à la « maîtresse des novices » qui est assistée d’une autre moniale. Chaque matin et chaque soir, postulantes et novices reçoivent un enseignement sur la vie monastique, l’écriture Sainte, la vie spirituelle et la doctrine catholique, la Liturgie, la Règle bénédictine, l’histoire de l’Église, la vie des saints, le chant grégorien, le latin, etc.
    La novice s’engage ensuite pour trois ans.
Puis elle prononce pour toujours les trois vœux bénédictins :

v   Le vœu de stabilité qui attache la sœur à sa nouvelle famille. Il l’enracine dans l’essentiel, dans la fidélité. La clôture est au service de la stabilité, de l'orientation de tout l'être vers Dieu seul.

v   Le vœu d’obéissance qui met la volonté et la liberté de la moniale au service de Dieu. Par ce vœu, sa vie toute entière est rendue disponible pour la ‘mission’ reçue de Dieu.

v   Le vœu de conversion des mœurs (pauvreté, chasteté) par lequel la sœur s’engage à « vivre en moniale », à adopter une nouvelle manière de vivre et à ne jamais se lasser de se convertir.

 

Reçois-moi Seigneur Reçois-moi Seigneur  

 

Les jeunes moniales étudient ensuite la philosophie et la théologie durant plusieurs années.

Pour assurer la formation continue, indispensable pour creuser et nourrir sa vie de foi, professeurs ou conférenciers viennent nous donner des sessions sur des sujets divers : Ecriture Sainte, christologie, théologie, patrologie (les ‘Pères de l’Église’)...  Chaque moniale, pour sa part, est fidèle à son temps journalier de ‘Lectio divina’ durant lequel elle poursuit de manière assidue sa quête de Dieu.

     Chaque année, un prêtre ou un religieux vient prêcher la retraite communautaire : temps de recueillement plus intense qui se termine par le renouvellement des vœux.

 

Article publié par Soeur Anne Laetitia Derreumaux - Abbaye Notre Dame de Wisques • Publié • 14001 visites