Terre sainte - avril 2007

Témoignage de trois jeunes pèlerins

 

 

Pèlerinage Survol de France- Sud-est de Paris  
Pèlerinage
Pèlerinage

 

 

Le 22 avril dernier, nous sommes 24 pèlerins du diocèse d'Arras ou du Nord de la France à faire route (ou vol !) vers la Terre Sainte, cette Terre de Dieu.

 

Les première images sont celles du désert, le désert du Néguev, un désert de pierres ! Ce désert, si présent dans la Bible, où Dieu fait Alliance, où Dieu fait pèlerinage La source au désert  
pèlerinage
pèlerinage
promesse avec son Peuple : Abraham, Moïse, Elie, … et Jésus au début de son ministère. Comme ce Peuple de la Bible, nous avons pris ce chemin du désert, en marchant au milieu d’un ancien canyon asséché, en emportant avec nous nos peurs, les peurs de ce monde qui nous entoure : le travail, une ambiance de doute, d’incertitude, les rythmes frénétiques de vie actuelle, la santé, etc… Et au bout du chemin, la vie est apparue : une source !… Toute petite, certes ! mais elle était bien là…

 

Le mystère de Dieu nous a été rendu perceptible par la beauté simple de ce lieu symbolique.

 

 

Ensuite, nous sommes montés vers Nazareth, en longeant la vallée du Jourdain.

Peu à peu, le paysage reverdit !

Le Jourdain : c’est le baptême de Jésus qui engage le début de sa prédication, de sa vie ‘publique’, l’appel de ses disciples…

Nazareth : c’est le « oui » de Marie à l’appel imprévu de Dieu d’accueillir son Fils.

Et puis, à quelques kilomètres de là, il y a le Lac de Tibériade, un lieu de prédication du Christ (Capharnaüm, les Béatitudes, Tabga où la multiplication des pains, la primauté de Pierre, la tempête apaisée…). En quelque sorte, la paroisse de Jésus !

 

En cette année de l’Appel, tous ces lieux résonnent du verbe ‘Oser’.

C’est là que Dieu à ‘oser’ prendre visage d’homme.

C’est là que son Fils à ‘oser’ une Parole et des Signes qui donnent sens à nos vies.

C’est là que l’Esprit de Dieu à ‘oser’ se manifester pour envoyer Marie, les Disciples…

C’est là que l’Eglise trouve ses germes.

 

 

Enfin, c’est Jérusalem que nous avons rejoint.

Un lieu où Jésus est allé jusqu’au bout : « Aimer c’est tout donner et se donner soi-même ».

Un lieu bousculé par l’histoire : de destructions en conquêtes…

Un lieu où les trois grandes religions monothéistes se frottent les unes aux autres, pas toujours si simple !

Un lieu à partager ?

Un lieu où Dieu relève son Fils de la mort !… pour que sa Parole devienne Lumière dans nos vies

 

 

Et puis, au cours de ce pèlerinage, il y a eu des rencontres, des témoins de Jésus-Christ, les acteurs de l’Évangile aujourd’hui…

Sœur Sophie, fille de la charité, s’occupe d’un orphelinat à Bethléem. Elle éprouve la situation de la femme dans les pays musulman.

Avec sa communauté, Frère Benoît, moine trappiste, envisagent la possibilité de faire arriver des fonds financiers aux palestiniens de l’autre côté du mur… afin que ces fonds arrivent aux plus pauvres et ne soient pas détournés par les autorités.

Ramzi est notre guide Palestinien. Ruben est notre guide Israélite. Tous deux tiennent leur point de vue, et tout deux sont amis. 

 

Dans ce pays du « Shalom », nous découvrons ce mur de séparation qui continue de se construire.

 

Il crée des injustices pour les uns…

Il crée une sécurité pour les autres…

 

Bizarrement, il ne crée pas forcément de haine, sauf pour les extrémistes !

 

Difficile à comprendre avec nos mentalités occidentales… cette Paix qui est si dure à gagner.

 dits Benoit, Damien et Stéphanie  
dits "les trois mousquetaires"
dits "les trois mousquetaires"

 

 

Les trois mousquetaires (Benoit, Damien et Stéphanie)

 

 

 

 

 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 6569 visites

Fermer