Eglise d'Eterpigny

historique

 

eglise st martin eglise st martin  

 

L’église d’Eterpigny dépendanit autrefois de la métropole de Cambrai a été bâtie en 1779. Placée sous le vocable de Saint Martin, elle a 3 nefs qui ont reçu de nombreux embellissements en 1836, grâce aux largesses de Mr le baron d’Herlincourt.

Le maître-autel porte la date de 1659, il est surmonté d’un Christ sur la croix qui fut donné par Melle de la Rianderie.

 

Cette église renferme des fonts baptismaux très ancien ; ce monolithe en grés repose sur une base de pierre et porte la date de 1540.

Le clocher surmonté d’une flèche élevée, fut construit en même temps que l’église. Sur le contour supérieur de la cloche, se lit en caractères très détachés l’inscription suivante :

« Je fus nommée Marie Fortunez

 par Pierre Ignace Couppé et par Marie-Françoise Couppé ».

Sur la base, on avait dessiné en relief une statue équestre représentant St Martin, de son sabre coupant en 2 son manteau et en donnant la moitié à un pauvre qui implore sa pitié à genoux. De chaque côté de ce bas-relief se trouvent des mots « Appelle les fidèles ».

 

En 1917 l’église a été anéantie. En 1923 l’auteur de la reconstruction de l’église et du château est l’architecte Maurice Boutterin (il instruisit plus de 70 immeubles et hôtels particuliers à Paris) qui, assisté de Hauchard, a donné les plans de l’église, intéressant édifice de plan traditionnel dont la décoration blanche et noire n’est pas sans rappeller celles des églises romanes d’Auvergne.

 

Entre 1989 et 1995 : Réfections de la toiture de l’église et du clocher, ainsi que la réparation des vitraux grâce à des kermesses organisées par l’Association de la sauvegarde du bâtiment de l’église d’Eterpigny.

Article publié par marie-christine thuilot • Publié • 3794 visites