Qui est l'aveugle? Qui est Jésus?

2 Mars - 4ème dimanche de carême

 

1 Samuel 16, 1-13 ; Ephésiens 5, 8-14 ;

Evangile Jean 9, 1-41

 
 

L’évangéliste Jean nous entraine, signe après signe, discours après discours, altercation après altercation, à entrer dans le procès de Jésus. L’évangile de l’aveugle de naissance est caractéristique de cette démarche, avec la succession des multiples questions, avec ses « intervenants », comme autant de témoins à charge et à décharge. Jean provoque chacun, d’hier et aujourd’hui, à se situer face à Jésus, à prendre position au sujet de cet homme Jésus qui dérange.

 

Jean nous présente l’itinéraire d’un aveugle guéri physiquement ? Itinéraire d’un aveugle qui voit enfin qui est réellement Jésus, le messie, l’envoyé de Dieu, alors que les autres participants à la scène ne voient rien.
 
Histoire d’hier, histoire d’aujourd’hui, car chacun est invité à se positionner au sujet de Jésus. Il ne s’agit pas de faire des déclarations sur la transcendance et l’immanence. Il s’agit de faire le choix de reconnaître l’envoyé de Dieu et de marcher à sa suite, d‘aller à la rencontre du pauvre, de l’estropié, de l’étranger, tout comme Jésus! Tel est son chemin. Reconnaître Jésus et son chemin d’humanité, tel est le chemin de conversion du regard, chemin qui mène vers Dieu, le tout autre, par rapport à nos calculs, à nos chemins, à nos mensonges contre la vérité.
Fermer