Doyenné - Responsabilité Catéchétique

 
Rencontre des animateurs en caté, à Lourdes, octobre 2007 Service National catéchèse et catéchuménat  
Rencontre des animateurs en caté, à Lourdes, octobre 2007
Rencontre des animateurs en caté, à Lourdes, octobre 2007
 Le congrès Ecclésia 2007 a montré quel’Eglise en France est bien vivante. Elle cherche, invente la manière de rejoindre les hommes de ce temps, une manière humble et respectueuse : nous sommes au service du Dieu de Jésus-Christ qui «  s’adresse aux hommes comme à des amis et converse avec eux pour les inviter à entrer en communion avec lui et les recevoir en cette communion »1.
 
Aujourd’hui, l’enjeu de la catéchèse est de répondre aux attentes multiples qui existent. Il y a dans le cœur de bien des personnes des désirs enfouis, des questionnements, des trop-pleins de joie ou de souffrance, qui sont des pierres d’attente dont l’Église a à se préoccuper. Elle doit donc faire une offre catéchétique suffisamment diversifiée pour que chacun, adulte, jeune, adolescent ou enfant, puisse trouver de quoi vivre un chemin de foi à la suite du Christ. C’est pourquoi les évêques de France demandent à chaque Eglise diocésaine d’exercer sa responsabilité catéchétique en répondant à quatre défis :
 
-          Accompagner le devenir chrétien des personnes au fil des étapes qui jalonnent leur vie. Cela demande de faire exister des démarches adaptées aux différents âges et étapes de la vie.
 
-          Développer des actions de première annonce dans les lieux et regroupements de vie.
 
-          Organiser, au sein du rassemblement dominical, des temps de catéchèse communautaires centrés sur la Parole de Dieu,  afin de susciter de l’intérêt pour une vie chrétienne partagée avec d’autres.
 
-          Se préoccuper des demandes ou propositions de sacrements comme autant d’occasions de proposer des itinéraires de type catéchuménal.
 
Ces quatre processus, disent les évêques, « ne peuvent porter du fruit qu’à condition d’être portés par les communautés chrétiennes conscientes de leur responsabilité à l’égard de l’évangélisation »2.
 
Et si nous faisions de chaque doyenné une chance :
 
-          pour prendre davantage conscience ensemble que la responsabilité catéchétique incombe à toute l’Eglise
-          pour mettre en commun des initiatives catéchétiques déjà prises et pour en élaborer d’autres 
-          pour veiller à la formation des aînés dans la foi à qui est confiée une mission spécifique 
-          pour mutualiser nos moyens humains et matériels
-          pour travailler en partenariat avec le Service diocésain de la catéchèse 
-          pour nourrir notre foi en l’Esprit Saint qui est à l’œuvre dans notre monde et anime l’Eglise.
 
1. Concile Vatican II, Constitution dogmatique sur la Révélation divine Dei Verbum, n°2
2. Texte National pour l’orientation de la catéchèse en France p. 101
 
 
Fermer