Quete du Secours catholique

Appel de Mgr Bernard Housset

Appelaux dons Secours Catholique  
Appelaux dons
Appelaux dons
 Le dimanche 16 novembre 2008 est la journée nationale du Secours Catholique - Caritas France. Toutes les communautés chrétiennes sont invitées à prier et méditer sur la mission de charité de tout chrétien, et à participer à la Collecte Nationale pour donner au Secours Catholique, service d'Eglise, les moyens de faire rayonner la charité, au plus près de situations concrètes.
 
Cette année, l'attention de tous est attirée sur les situations de pauvreté dans un domaine précis: «Enfance-famille ». C'est une réalité sensible qui amène nombre de bénévoles et de salariés à répondre à des besoins nouveaux, lourds, en progression constante. En 2007, sur environ 300.000 familles rencontrées, (représentant un nombre de 645.000 enfants), 173.000 sont des familles monoparentales
 
Pendant deux ans, les actions, les moyens, la communication du Secours Catholique seront mis en œuvre prioritairement pour que l'ensemble de notre société soit attentive à ces enfants, ces familles, souvent proches de nous, qui ont de réels besoins de présence, d'accompagnement et d'aides de formes diverses. On pense au soutien scolaire, à l'éducation, et surtout à l'immense besoin de sécurité et de lien social, et donc aussi aux problèmes de logement, d'emploi, de papiers et de ressources.
 
La campagne d'affiches qui accompagne la Journée Nationale présente des enfants nous désignant et disant: «Je crois en toi ». Ne les décevons pas. Ils ont besoin de nous pour construire leur avenir. «Qu'as-tu fait de ton frère? » est une interrogation qui continue de nous habiter et qui nous pousse à agir en faveur des plus petits qui sont les frères de Jésus. Notre prière nous entraîne à entrer dans la générosité du Père pour chacun de ses enfants. Notre action, notre don, aideront tant de personnes «malades» de la famille à retrouver espoir, dignité et goût de vivre.
 
 
Mgr Bernard Housset Evêque de La Rochelle,

Président du Conseil pour la Solidarité pour la Conférence des évêques de France

 

_____________________________________________________

 

Présence du Secours catholique aux situations de détresse.

 

Hautmont

 
Le 3 août 2008, une tornade balaie 4 communes, tue 4 personnes, en blesse une vingtaine d’autres et laisse derrière elle plus de 4000 sinistrés qui ont tout perdu. Immédiatement une « cellule d’urgence » se met en place avec des bénévoles du Pas de Calais et du Nord, soutenus par des professionnels de l’aide d’urgence. Au cours des semaines qui ont suivit la catastrophe, ils se sont rendus présents auprès des victimes, se mettant à l’écoute des besoins, des peurs, des incertitudes. « Notre rôle était d’être là, à côté d’eux, de les écouter et de les aider », dit un de ces bénévoles. Une aide basée sur des réponses concrètes à apporter, permettant aux personnes de mieux s’orienter dans les déclarations d’assurances et autre. Une aide basée surtout sur la prise en considération des difficultés, de la détresse et du besoin d’être réconforté et soutenu.
Ce sont près de 30 bénévoles du département qui se sont engagés dans cette aventure de solidarité de proximité.
 
 
Calais
 
La Délégation du Pas de Calais a invité des jeunes se sentant concernés par la solidarité à donner de leur temps à Calais, auprès des migrants. Pendant tout l’été, des jeunes de différentes régions de France, sont ainsi venus se mettre au service des migrants de Calais, à travers les douches, les repas, l’accueil et l’écoute. Tous ont vécu une expérience inoubliable. Souvent marqués par cette réalité pas facile des migrants, les jeunes se sont réellement mobilisés afin d’essayer d’apporter réconfort et chaleur humaine à ces hommes, femmes et enfants qui attendent à Calais des jours meilleurs. « C’était super intéressant, dit Aurélie, de Lyon. C’était dur aussi. Même si souvent on a ri. C’était la découverte d’une situation dont on ne parle que très peu. »
 
M.-A. Huet
Fermer