le Lundi 01 sep 2008


Les fils de la charité ont eu en charge la paroisse de Sallaumines de nombreuses années, jusqu’en 1984. Leur présence a été fort appréciée. La communauté des Fils de la Charité nous a fait part du décès de trois d’entre eux.


Alphonse Gréaud, (1920-2008) a été envoyé pour son premier ministère à Sallaumines, de 1950 à 1962 C’est là qu’il a découvert la vie ouvrière, dans toute sa dureté et aussi toutes ses richesses : la plupart des hommes étaient mineurs, dès leur jeunesse. Les filles partaient à 5heures du matin en bus pour les ateliers de filature.  Beaucoup se sont retrouvés en JOC pour essayer de voir comment chacun, par sa vie, pouvait faire connaitre le message du Christ. Alphonse était là, attentif et proche de tous. Son entrain, sa fidélité, son amitié lui ouvrait les portes des maisons.. Par la suite il fut envoyé au Brésil, puis revint à La Courneuve. Il est décédé le 12 août 2008.

Francis Frachebois (1924-2008) Ordonné en 1950 à Paris. Pendant 58 ans, il passera d’une équipe à l’autre, toujours disponible, avec une belle constance dans ses convictions, une fidélité à toute épreuve, chaleureux dans la vie d’équipe. Il croyait aux laïcs, en leur mission, et il savait les accompagner sur le plan humain et spirituel. Il passera sera six années à Sallaumines. Il est décédé le 25 juillet 2008

Louis Braud (1928-2008). Il fait sa profession de foi religieuse à 26 ans et sera ordonné à 30 ans. Il n’aimait pas se mettre en avant. Le sens des pauvres qui était le sien lui avait fait rencontrer l’abbé Pierre qui l’avait alors encouragé dans son choix des Fils de la Charité. Il a été à Sallaumines de 1974 à 1984. Lui aussi a été un homme de l’Action catholique. En 2002, il accompagnait encore des jeunes d’Auxerre au rassemblement de la JOC à Bercy, et jusqu’au bout, il a été aumônier ‘une équipe d’ACO. Il est décédé le 2 février 2008.

 Seigneur, toi qui nous appelles comme “Fils”
Toi qui es avec nous dans nos joies et nos inquiétudes,
Dans nos succès et dans nos échecs,
Dans l’amour et le souci que nous avons pour autrui,
Donne-nous encore plus ton Esprit ; par Lui tu es notre force
 (Louis, 6 février 97)


Article publié par Alicia Lieven - Gestionnaire technique du site internet du Diocèse • Publié • 1830 visites