Pour que le monde croie

Edito Eglise d'Arras n°9-2009 1er mai

Imposition des mains et don de l'Esprit Ordination presbytérale  
Imposition des mains et don de l'Esprit
Imposition des mains et don de l'Esprit
La journée mondiale de prière pour les vocations a orienté les articles présentés dans ce n°9. De quels prêtres l’Eglise a-t-elle besoin ? Lors des funérailles du père M.Hatte, Mgr Jaeger rappelait à l’assemblée que le prêtre n’avait pas d’abord mission de célébrer les quelques temps fort de notre propre vie familiale. Le prêtre est pour l’annonce de l’Evangile à toute l’humanité, il est présent à cette humanité, comme le Christ a été présent à notre humanité, dans notre humanité. Le prêtre est pour aider à découvrir l’amour de Dieu présent dans nos vies d’hommes.


S’il fallait reprendre les mots mêmes du Concile Vatican II, nous pourrions retenir : « Les prêtres reçoivent de Dieu la grâce qui les fait ministres du Christ Jésus auprès des nations, assurant le service sacré de l’Evangile pour que les nations deviennent une offrande agréable, sanctifié par l’Esprit-Saint… Les prêtres vivent avec les autres hommes comme des frères. C’est ce qu’a fait le Seigneur Jésus : Fils de Dieu, Homme envoyé aux hommes par le Père, il a demeuré parmi nous et il a voulu devenir en tout semblable à ses frères, à l’exception du péché. »


Avec le père Akonom, nous découvrirons un peu de la vie du séminaire de Lille. Nous sommes invités aux journées portes ouvertes du séminaire de Lille, les 16-17 mai prochain. Nous pourrons lire le témoignage d’un ordinand, celui d’un séminariste de notre diocèse. Les chiffres présentés nous inviteront peut-être à devenir moins exigeants auprès des prêtres moins nombreux, les aidant à être fidèles à leur vocation d’annoncer la Parole en vue de la conversion des nations. Ces temps-ci les discussions sur l’Eglise ont davantage porté sur l’interne, la morale et l’art de communiquer, mettant un peut trop en veilleuse que la mission première est de favoriser la rencontre de Dieu avec son peuple, mission de Jésus-Christ, continuée par son Eglise.


Baptisés, laïcs et prêtres ensemble, saurons-nous mettre nos compétences pour que grandisse au cœur de tout homme le dialogue que Dieu veut entretenir avec chacun, comme à un ami. « Jésus, de condition divine n’a pas revendiqué d’être l’égal de Dieu…. Au contraire il s’est dépouillé, prenant la condition de serviteur, semblable aux hommes, et il était reconnu comme un homme… » Sans doute faudrait-il plus de quelques pages pour comprendre ce que le Christ et son Eglise attendent des prêtres et de leurs frères en humanité. Le concile ne demande pas aux prêtres d’être des séparés, ni des hommes du religieux, mais des pasteurs, dont le ministère commence par l’annonce de l’Evangile et tire sa force de l’eucharistie afin que l’assemblée devienne l’unique Corps du Christ. En ce sens, il peut être utile de relire le décret sur le ministère et la vie des prêtres, Presbyterorum ordinis.


Au fil des pages se trouve évoquée la fermeture prochaine du centre d’accueil Ave Maria à Wardrecques. Les dernières pages seront consacrées à des mouvements de laïcs, qui, chacun à sa manière cherche à porter l’annonce de l’évangile et le souci de la fraternité auprès de jeunes
Abbé Emile Hennart
 

Fermer