Feux de la saint Jean 2010

Abbaye Saint Paul de Wisques

feux st Jean 2010 feux st Jean 2010   les feux de la saint Jean 2010

 

"Nous avons notre famille, nos amis, et …Jésus. Pourtant, si nous vivons nos relations familiales, sportives, humaines…. avec Jésus, alors tout changera !"

 

Le Samedi 26 juin 2010, les jeunes de l’Audomarois se sont donnés rendez vous sur le parvis de la Cathédrale pour fêter la Saint Jean Baptiste. Après un temps de prière à Notre Dame des Miracles, nous sommes partis, à travers champs, vers l’Abbaye Saint Paul de Wisques. Avec la chaleur, une halte à l’église de Tatinghem fût la bienvenue !


Cette marche nous a permis de réfléchir sur le thème de la famille : Une famille, c’est quoi ? Quelle sera la mienne plus tard ? Quelle place laisse t’on à la famille dans le monde actuel… ? En quoi une famille peut elle être qualifiée de chrétienne ? Bref, un sujet sur lequel on ne s’arrête pas souvent pour réfléchir mais qui est important. Nous avons pris comme référence la Sainte Famille : Joseph, Marie, Jésus. Quel bel exemple même si tout n’a pas toujours été facile pour eux !
A 18h30, de retour à l’abbaye, de nombreux adultes nous ont rejoints pour célébrer la messe à l’église de l’Immaculée. Une messe célébrée par le Père Poidevin, jeune prêtre ainsi que les Pères Arnauld, Yves et André Mbengue. Egalement animée par des jeunes au son des guitares, flutes et violon…Un moment priant, chantant, recueilli,… bref, un bon moment partagé.
Avant l’office des Complies, nous nous sommes tous retrouvés dans les jardins de l’hôtellerie pour pique niqué. Par chance, le beau temps était de la partie !

 

Feux st Jean 2010 Feux st Jean 2010  Le moment était alors venu d’écouter le témoignage de Blandine et Vincent, venus partager avec nous ce qu’ils vivent à la suite de l’accident de leurs 2 filles ; Olivia et Fanny.

Olivia est restée gravement handicapée et la vie de toute la famille en a été chamboulée. Malgré tout, ce témoignage était plein d’espérance, rempli de foi en notre Dieu. "Après l’accident, tout s’est compliqué ! Voir Dieu, était quelque chose d’impossible…C’est facile de croire quand tout va bien ! Pourtant, petit à petit, nous sommes passés d’une foi-assurance à une foi-aventure. Nous n’étions plus sûrs de rien…". C’est alors que Vincent a pris l’exemple de l’arbre : "Un arbre, s’il est bien enraciné, est costaud ; alors, quand surgit la tempête, il reste debout et peut même faire de nouvelles branches. C’est bien la preuve que même après un accident, la vie reste possible même si elle est différente ! "

Blandine, Vincent et leur famille, ont du apprendre à avoir l’humilité de demander de l’aide. Jésus, dans l’Evangile, demande à l’aveugle : "Que veux tu que je fasse pour toi ?" et bien eux, ont eu et ont encore besoin de Dieu et des autres ! Et quand on leur demande comment ils ont fait pour continuer à croire après cette épreuve, la réponse est très claire : "Comment aurions nous fait si Dieu n’avait pas été là"

Vraiment, ce fût un témoignage plein d’espérance qui nous a montré combien ce couple était uni. Un bel exemple pour poursuivre la réflexion commencée durant la marche !


Enfin, pour conclure cette demi-journée de réflexion, de prière et de joie, nous nous sommes tous retrouvés pour danser autour du feu.

 

Comme à chaque fois, ce fût un excellent moment et nous vous donnons donc rendez-vous pour fêter la Saint Jean-Baptiste 2011 !
 

Article publié par Jean Marie Vanvincq - Association des amis de Saint Paul de Wisques • Publié • 3751 visites