La communauté Saint Paul s'est agrandie

En la fête de la nativité de la Vierge Marie, le frère Guy s'est engagé de façon définitive comme oblat régulier dans l'abbaye saint Paul de Wisques

Promesse définitive du frère Guy Saint Paul de Wisques Voeux frère Guy  
Promesse définitive du frère Guy Saint Paul de Wisques
Promesse définitive du frère Guy Saint Paul de Wisques
Promesse définitive du frère Guy

 

Le 8 Septembre, en la fête de la Nativité de la Vierge Marie, le frère Guy Eysseric  s’est  engagé, de façon définitive, comme oblat régulier dans l’abbaye Saint Paul.

 

Le frère Guy est né à Constantine(Algérie)  en 1949. Il a été rapatrié avec toute sa famille en 1963 et a vécu à Nancy, tenant un petit commerce de confiserie et prenant soin de ses vieux parents.

 

Entré à l’abbaye de Randol (diocèse de Clermont Ferrant),  il y fit promesse d’oblat régulier le 8 septembre 2006 pour trois ans. Venu à Saint Paul de Wisques, en 2008, il s’est engagé de façon définitive, en ce jour, dans notre abbaye, où il œuvre à la Buanderie, à la Cuisine et aussi à l’ Atelier de céramique.

 

Dans la Congrégation de Solesmes, « la voie de l’oblature régulière est ouverte à des baptisés qui ne peuvent, pour des raisons fondées, embrasser toute l’observance monastique, mais désirent vivre avec sérieux la foi de leur baptême. A cet effet, ils sont agrégés à une communauté bénédictine et s’engagent à tendre, comme les autres frères, à la perfection dans la charité. »

 

L’oblat régulier s’engage dans le célibat à une double promesse de stabilité et d’obéissance. La stabilité le fixe dans une famille monastique dont il porte l’habit sans aucune marque particulière ; et l’obéissance le relie de façon spéciale au supérieur de l’abbaye.

 

La probation d’un oblat régulier se fait dans les mêmes conditions qu’un moine profès : postulat d’un an et noviciat d’un an. A l’issue de cette probation, il s’engage pour trois ans, puis sans limitation de temps. Ce que vient de faire le f. Guy, par une cérémonie très simple, au cours de la messe : Après avoir proclamé son engagement, en lisant la charte qu’il a lui-même écrite et signée, puis l’avoir déposée sur l’autel, il chante le ‘Suscipe’ : « Reçois-moi, Seigneur, selon ta parole, et que je ne sois pas déçu dans mon attente. ». Puis il est vêtu de la coule, - le vêtement ample, caractéristique des moines profès, porté durant les Offices liturgiques – et enfin il  est reçu par toute la communauté par le baiser de paix fraternel.

 

 

Article publié par Jean Marie Vanvincq - Association des amis de Saint Paul de Wisques • Publié • 9458 visites