le Mardi 31 août 2010


 Le Service évangélique des Malades à Amettes.

 

Nous étions 51 personnes au rendez-vous à Bertincourt à 7h45 pour prendre le bus.

Déjà l'ambiance était au beau fixe comme le ciel; la joie était sur tous les visages et prières etchants égayaient le voyage.

Durant le trajet, l'évocation de la vie de Saint Benoît Joseph Labre appelé "le vagabond deDieu" a aussi préparé les cœurs.

 

Le Saint est né à Amettes le 26 mars 1748, il était l'aîné d'un famille de quinze enfants, il estmort à Rome le 16 avril 1783.Après avoir essayé maintes fois de devenir moine, refusé de tous les monastères où il s'estprésenté (la Chartreuse à Montreuil sur Mer, la Trappe à Soligny dans l'Orne...), c'est sur lesroutes de l'Europe qu'il cherche l'absolu de Dieu.

 

Vivre au jour le jour la radicalité de l'Évangile, dans une totale pauvreté, voilà son idéal !Un seul vêtement, une besace avec quelques papiers, le chapelet, un petit livre de "l'imitationde Jésus Christ", souvent rongé par la vermine, prenant soin d'être le dernier à recevoirde la nourriture et la plupart du temps la donnant aux pauvres, mais rayonnant de la gloire deDieu à en être lumineux.Pour compagnon spirituel il s'est choisi le Saint curé d'Ars avec lequel il se sent proche.

 

En ce 31 août, c'est à lui que nous allons pour le connaître mieux mais aussi pour en fairenotre intercesseur auprès du Seigneur.

 

A notre arrivée, c'est un accueil chaleureux que nous recevons à l'abri du pèlerin, café et gâteaux nous attendent servis par des personnes reflétant l'amour fraternel et la joie.

Et c'est avec une grande attention que nous écoutons la conférence de Mr l'Abbé Gérard Leprêtre, notre nouveau doyen.

 

A 11h., la messe dans l'église agrandie pour recevoir les pèlerins, nous réunie avec leséquipes du rosaire en ce mardi de la neuvaine. Elle est clôturée par une exhortation qui a beaucoup touché l'assemblée et que nous vous avons rapportée, (voir ci-dessous).

 

Le repas servi à midi, nous a encore permis d'admirer le dévouement des bénévoles.

L'après-midi, plusieurs choix sont proposés, chemin de croix, adoration, chapelet et bien entendu visite de la maison de St Benoît et de la petite chapelle érigée à l'emplacement de lagrange où il se retirait pour prier.

 

Après un temps d'envoi, nous regagnons le bus où chacun exprime son enthousiasme d'avoirvécu une journée extraordinaire en partage avec les membres du SEM (Service Évangéliquedes Malades) qui ont répondu largement à l'appel de St Benoît Joseph Labre.

Tous n'ont qu'un seul désir, se retrouver en 2011 pour un nouveau pèlerinage d'un jour, dont nous vous ferons part de la destination ultérieurement.

 

Geneviève, Nadine, Marie-Andrée.

 

Exhortation : Vis le jour d'aujourd'hui

 

Vis le jour d'aujourd'hui Dieu te le donne, il est à toi, Vis le en Lui.

 

Le jour de demain est à Dieu, il ne t'appartient pas.

 

Ne porte pas sur demain le souci d'aujourd'hui.

Demain est à Dieu : remets-le Lui.

Le moment présent est une frêle passerelle; si tu le charges des regrets d'hier,

de l'inquiétude de demain, la passerelle cède et tu perds pied.

 

Le passé ? Dieu le pardonne

L'avenir ? Dieu le donne

Vis le jour d'aujourd'hui en communion avec Lui, et en aimant tes frères.

 

Et s'il y a lieu de t'inquiéter pour l'un d'entre eux,

Regarde la lumière du Christ ressuscité.

 

 

 

 

 



Fermer
Fiscalité et générosité
Comment je peux soutenir la mission de l'Église en réduisant mes impôts.
En savoir plus
sur les dons IR et ISF