A la suite du Christ pédagogue

Edito Eglise d'Arras 15 octobre

“Le Christ n’a pas revendiqué d’être traité à l’égal de Dieu. Au contraire il a revêtu la condition de serviteur, il est devenu semblable aux hommes et reconnu comme un homme à son comportement...”, ainsi s’exprimait saint Paul dans la lettre aux Philippiens. Saint Jean introduit son Evangile par : “il est venu chez les siens et les siens ne l’ont pas reçu… à ceux qui l’ont reçu il a donné pouvoir de devenir fils de Dieu”... Ces dernières semaines, nos oreilles ont pu entendre maintes fois “faites des disciples” ou “devenir frères aînés dans la foi”. Il nous faut aussi nous souvenir de la réponse de Jésus à la question : Où étais-tu Seigneur, on ne t’a pas vu ? et la réponse que nous livre Matthieu, au ch. 25 : “ce que vous avez fait au plus petit des miens, c’est à moi que vous l’avez fait ».

 

La lecture continue de l’Evangile selon Marc a fait precevoir ce qui étonne le plus les Juifs : la présence de Jésus auprès des gens de peu. Jésus ne joue pas à la superstar ni à l’homme du Temple. Il est très présent auprès de ceux les moins considérés de son temps, et cela dérangeait au point que même Jean-Baptiste au fond de sa prison se demandait si Jésus était bien le Messie attendu et annoncé.

 

Devenir disciple de Jésus, ce sera vivre la même expérience de proximité, parfois la même incompréhension, en évitant de ressembler aux disciples qui rabrouent l’aveugle sur le chemin de Jéricho. Suivre le Christ pédagogue, c’est devenir frères, attentifs à accueillir, accompagner et relever l’expression de foi, comme Jésus pour ce samaritain étranger qui ne fréquente même pas le Temple… N’est-ce pas l’appel que nous recevons après la lecture de l’Evangile des dix lépreux ? Découvrir que l’Esprit de foi est déjà à l’œuvre là où nous ne l’attendions pas ; favoriser le dialogue déjà commencé entre Dieu et chacun des membres de la famille humaine : au milieu des bruits du monde, discerner la voix de l’Esprit de Jésus.

 

Le 10.10.10 est derrière nous, mais l’avenir est ouvert pour porter ensemble la responsabilité catéchétique. Un travail de discernement nous attend pour accueillir et rejoindre ceux qui se trouvent sur notre route : nous aurons à apprendre à leur proposer la foi, à les accompagner sur leur chemin. Ce sera tout autre chose que de leur donner un enseignement… Le livret du projet diocésain de catéchèse nous aidera à nous convertir, au long des prochaines années.
Abbé Emile Hennart
 

Fermer