Crécher au temps de Noël et plus, où?

Opération du Secours catholique, Arras, grand place, office du tourisme

 

       
  image001 image001  
    image002 image002  
 
 

 

 

 


                                               Communiqué de presse

 

Arras, le 13 décembre 2010

 

On aimerait savoir où crécher… Pas seulement à Noël !

 

Déçus par les propositions gouvernementales, le Secours Catholique et ses délégations se mobilisent le samedi 18 décembre 2010, en faveur d’un hébergement digne, pérenne pour tous et pour le respect de l’inconditionnalité de l’accueil.  Cette mobilisation prendra la forme d’un évènement grand public, organisé dans de nombreuses villes de France (Paris, Vincennes, Lille, Arras, Compiègne, Reims, Châlons-en-Champagne, Toulouse, Nancy, Metz, Marseille, Montpellier, Evreux, Avignon, Nantes, Angers, Rennes, Grenoble..).

 

Des « crèches d’aujourd’hui » grandeur nature, construites avec des matériaux utilisés habituellement par les personnes à la rue (cartons, bâches, duvets couvertures, palettes, caddies…) seront installées dans des lieux de passage, afin d’interpeller l’opinion et les pouvoirs publics sur l’urgence à trouver des réponses concrètes en matière d’hébergement et d’accès au logement.

 

Depuis près de 4 ans, les associations (au sein du Collectif des Associations Unies pour une nouvelle politique publique du logement des personnes sans abri et mal logées) font des propositions au gouvernement pour améliorer le système d’hébergement et d’accès au logement, et pourtant la situation des personnes sans domicile ne change pas.

 

Le budget 2011 de la veille sociale (équipes de rue, accueils de jour, hébergement d’urgence…) est encore une fois fixé bien au-dessous des besoins croissants, prévisibles.

 

La notion d’accueil inconditionnel (sans condition de nationalité, de situation administrative, de ressources, d’âge…) est attaquée de façon chronique. Quiconque présent sur le sol français doit pouvoir être hébergé s’il est à la rue.

 

Un énième plan hivernal est mis en place pour pallier temporairement le manque visible de places d’hébergement.

Par ailleurs, de façon invisible, le Secours Catholique constate que des personnes de plus en plus nombreuses n’appellent même plus le 115.

 

En attendant qu’une politique publique du logement plus ambitieuse se mette en place, personne ne doit être contraint de vivre dans la rue !

 

Rejoignez-nous !

 

à Arras

 

Rendez-vous presse : Samedi 18 décembre 2010 de 9h30 à 12h30

 

Devant l’office de tourisme – Grand place –62000 Arras

 

Contact  Presse : Suzelle MARQUIS 06.87.49.24.14/ 03.21.15.10.20

 

Fermer