Ils ont traversé le siècle…

Editos Eglise d'Arras N°02 - 2011

 

Il y a quelques jours, le 12 janvier, Mgr Leuliet fêtait ses 101 ans. Dans quelques jours, le 12 février il accueillera un jeune confrère dans le cercle des centenaires. En effet le père Frédéric Marlière fête, à son tour, le cap des cent ans. Ainsi ils seront deux au club des centenaires, au foyer Jean XXIII. 1910 pour l’un, 1911 pour l’autre. Quel regard porté sur un siècle de vie ? Pour Mgr Leuliet, c’est l’âme du pasteur qui parle et l’esprit d’action de grâce qui s’élève. En effet, les évènements douloureux qu’il a vécu l’ont provoqué à vivre sa vie à la lumière du Christ ressuscité : sur Lui la mort n’a plus de prise. “La vie des hommes et du monde, disait-il, est liée à la présence du Christ ressuscité dans le monde : c'est le mystère pascal de mort et de vie au cœur du monde”. Aussi a-t-il regardé les signes de résurrection, “les signes des temps” disait Vatican II. Pour lui, l'inspiration conciliaire naît de la célébration du mystère pascal. C’est ce qu’il aura cherché à mettre au cœur de sa vie de pasteur du diocèse d’Amiens.
 
Pour le père Frédéric Marlière c’est davantage l’enseignant et la recherche philosophique qui parlent. Les réflexions qu’il a menées et les livres qu’il a publiés invitent à prendre une certaine distance d’avec un monde qui a bien du mal à comprendre les Origines du Monde et à vivre selon les préceptes de son créateur. Il espère un regard nouveau sur le couple et la sexualité.
 
On peut admirer ce que l’un et l’autre ont cherché à faire de leur vie, le chemin qu’ils ont tracé dans un vingtième siècle plein de contradictions, d’essor merveilleux et de désastres humains fracassants. On pourrait faire d’eux des icônes si l’on se contentait de les admirer et de les honorer. Ils ont été témoins du Christ vivant, témoins que leurs racines plongeaient dans l’Eglise, les Ecritures et les Pères de l’Eglise. Ils y ont trouvé nourriture et espérance pour une société qui semble parfois perdre le Nord. Chaque fois que nous fêtons l’anniversaire d’un aîné, nous nous réjouissons… nous portons un toast à leur vie et à leur santé… Savons-nous aussi recevoir, au regard de leur expérience de vie, le désir de donner goût à la vie, encore et toujours… témoins d’une espérance à cause de Jésus-Christ et à la suite de Jésus-Christ. L’un et l’autre ont été chercheur de lumière, chercheur d’un regard nouveau sur l’homme et le monde, chercheurs de Dieu. A nous de continuer sur le chemin pour éclairer la route des hommes et le sens d’une vie, une route qui propose de marcher avec le Christ incarné, mort et ressuscité pour donner vie au monde. Il nous revient donc, en ce temps d’anniversaire de vérifier comment chacun, nous devenons serviteur et lumière pour ceux que nous accompagnons au long de notre existence.
Eglise d’Arras se joint aux amis pour présenter ses vœux à Mgr Leuliet et au père Frédéric Marlière.
 
 
Abbé Emile Hennart
Fermer