Pentecôte et maisons d’Evangile

L'Esprit et la proclamation de la Parole

Pentecote, dôme St Marc XIe Pentecote, dôme St Marc XIe  A peine le mot Pentecôte est-il prononcé que viennent à l’esprit les images de la maison, de la tempête et des langues de feu sur les Douze, comme le décrit Luc en Actes 2. Nous voyons Pierre accompagné des Onze prendre la Parole pour une première homélie, comme témoin de ce Jésus crucifié par les Juifs et que Dieu a ressuscité. Cette première annonce de la Parole voit les premiers baptêmes se réaliser et, de suite, une description des premières communautés : “Ils se montraient assidus à l'enseignement des apôtres, fidèles à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières…”

 

 

Plusieurs Pentecôtes


Pentecote byzantine Pentecote byzantine  Grâce à la lecture continue des Actes, des maisons d’Evangile ont fait remarquer qu’il y avait plusieurs Pentecôtes : quand Pierre eut rejoint l’assemblée, après avoir été libéré par le sanhédrin : l'endroit où ils se trouvaient réunis trembla ; tous furent alors remplis du Saint Esprit et se mirent à annoncer la parole de Dieu avec assurance.(4,31). Il en est de même lorsque Pierre raconte aux judéochrétiens de Jérusalem, médusés, le baptême de Corneille : "A peine avais-je commencé à parler que l'Esprit Saint tomba sur eux, tout comme sur nous au début. (11,15).

 

Paul de jerusalem-damas 001.jpg Paul de jerusalem-damas 001.jpg  C’est ce même Esprit qui fait mettre à part Barnabé et Saul pour la mission ; c’est encore lui qui participe à la synthèse que fait Jacques après la grande discussion au sujet des païens et de la circoncision (15, 28). C’est aussi Ananie qui baptise Saul pour qu’il soit rempli d’Esprit saint (9, 17). On voit Saul partir aussitôt annnoncer la Parole dans les synagogues. C’est un Barnabé, homme de bien, rempli de l'Esprit Saint et de foi qui va chercher Saul à Tarse. C’est ce même Esprit qui provoque la communauté d’Antioche à mettre à part Saul et Barnabé pour la mission. On retrouve cette manifestation d’Esprit à Ephèse : quand Paul leur eut imposé les mains, l'Esprit Saint vint sur eux, et ils se mirent à parler en langues et à prophétiser (19,6).

 

L’Esprit et la Parole


La lecture continue es Actes fait ainsi découvrir une présence de l’Esprit-Saint dans toutes les initiatives pour que la Parole soit proclamée de lieu en lieu jusqu’aux extrémités de la terre. Cette Parole c’est l’annonce du pardon et de la réconciliation avec Dieu que Jésus nous obtient. En relisant les Actes, nous mesurons combien l’Esprit est présent à son Eglise, non seulement au premier jour, mais chaque jour, tout au long de la vie des premières communautés de croyants. La présence d’Esprit qui ouvre les cœurs est constitutive de l’Eglise qui annonce le salut de Jésus-Christ.

 

Hier et aujourd’hui.


Aujourd’hui encore il est à l’œuvre dans l’Eglise et dans le monde, il précède les disciples d’aujourd’hui, comme il a précédé et accompagné Pierre, Paul, Barnabé, Philippe et bien d’autres. Quand nous relisons le Projet diocésain de catéchèse, nous voyons écrit au premier chapitre : “L’Esprit de Dieu est à l’œuvre dans le monde. C’est à ce monde qui est le nôtre que le Christ nous envoie”. Faut-il dire qu’il y eut un jour la Pentecôte ? Ne sommes-nous pas plutôt invités à découvrir que c’est Pentecôte chaque fois que les disciples d’hier et d’aujourd’hui participent à l’annonce de la Bonne Nouvelle ?

Abbé Emile Hennart
 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 3904 visites