Anniversaires

Edito Eglise d'Arras N°16

Assemblée des paroisses le 10 octobre 2010 Faites des disciples  
Assemblée des paroisses le 10 octobre 2010
Assemblée des paroisses le 10 octobre 2010
Des chroniqueurs font remarquer le développement actuel des célébrations d’anniversaires, plus qu’autrefois. Si l’on aime rappeler le passé, évoquer les étapes et moments et importants, il semble aussi indispensable de faire venir à la mémoire ce qui a été enfoui au fil du temps, plus encore lorsque tout semble s’accélérer et subir la patine du temps.

 
Il y a un an, le 10 octobre, le diocèse était rassemblé à la cathédrale pour recevoir de Mgr Jaeger le Projet diocésain de catéchèse, dans lequel était précisé le chemin d’annonce de l’Evangile pour les prochaines années. Au cours de l’année écoulée, les doyennés et paroisses se sont approprié le document pour vivre de ses intuitions et les mettre en œuvre.
 
L’assemblée des responsables de congrégations religieuses, réunie fin septembre, s’est approprié à son tour le Projet diocésain et étudié comment les communautés religieuses dans la diversité de leurs charismes se sentaient concernées : comment, avec leurs charismes, elles offrent différentes facettes de la vie religieuse auprès des chrétiens du diocèse.
 
Un autre anniversaire se prépare. Le 11 octobre 1962, le bienheureux Jean XXIII ouvrait le second concile du Vatican, dont les travaux se sont étalés sur quatre années (1962-1965). Les évêques fêteront l’évènement ensemble à Lourdes en mars prochain, puis dans leurs diocèses respectifs en octobre 2012.
 
Les sœurs Clarisses fêtent le 800ème anniversaire de la fondation de leur Ordre ; les sœurs de la Providence de Rouen le 350ème anniversaire de leur création. Pour les unes et pour les autres, c’est l’occasion de vivre une année jubilaire, de se faire mieux connaître et de partager leur joie avec leurs amis
 
Au-delà de l’action de grâce de l’Eglise pour ce qu’elle a reçu et vécu depuis de nombreuses années, un anniversaire est l’occasion de rappeler les étapes, heureuses et douloureuses d’un parcours que l’Esprit-Saint a marqué de sa présence. Un anniversaire c’est enfin l’occasion de rappeler les intuitions des origines afin que, au souffle de l’Esprit, elles portent du fruit aujourd’hui et demain. De nombreuses “bonnes volontés” (cf. la dédicace de Pacem in terris) ont été sollicitées ont répondu aux appels de l’Esprit et elles continuent sur cette route.
 
De même que le Conseil de la Vie religieuse rappelait aux communautés religieuses la diversité de leur présence au monde, de même aurons-nous, une année durant, l’occasion d’éprouver la richesse d’une Eglise présente au monde de ce temps. “Ce précieux trésor nous ne devons pas seulement le garder comme si nous n’étions préoccupés que du passé, mais nous devons nous mettre joyeusement, sans crainte, au travail qu’exige notre époque, en poursuivant la route sur laquelle l’Eglise marche depuis près de vingt siècles”… “Il faut que cette doctrine certaine et immuable soit étudiée et exposée suivant les méthodes de recherche et la présentation dont use la pensée moderne”. Jean XXIII, discours d’ouverture, 11 octobre 1962.[1]
Abbé Emile Hennart


[1] Discours au concile (Documents conciliaires VI) Centurion 1966, p. 63-64

 

Fermer