Parole en fête

Compte rendu d'un office "parole en fête" dun 13 Novembre à Eperlecques

Moulle, 13 Novembre 2011       Parole en Fête

n n  

Mettant en application le nouveau projet diocésain de catéchèse, une équipe de pilotage dynamique de 16 personnes menée par Marie Laure avaient à nouveau organisé ce Dimanche là un office particulier « Parole en fête » où l’on accordait au temps de parole intergénérationnel autour de la lecture de l’Evangile du jour une très grande importance.

L’investissement important de cette équipe a porté ses fruits et l’on gardera en mémoire cet office très « ouvert » de ce Dimanche où l’abbé Sauty et Marie Laure , animatrice de l’EAP ont invité les paroissiens de toutes générations de la petite enfance à l’âge le plus mûr à lire, commenter et exprimer ce qu’il « retient » de la lecture sacrée du jour….

Après une introduction sous forme de lecture d’un conte faite par Paulette, chaque petit groupe de 8-9 personnes s’exprime « en interne » sur des thèmes précis :

La confiance : comment l’avait vous ressentie dans votre vécu ?  Pour l’un ce fut dans l’exercice de sa profession, pour un autre ce fut dans sa famille auprès de son conjoint , ses enfants, pour un autre c’est au sein de la responsabilité paroissiale qu’il exerce pour un autre encore ce fut à l’occasion d’un évènement précis.

Puis c’est  le partage d’évangile : la parabole des talents : Deux sur  trois serviteurs à qui leur maître avait confié ses « talents » ont fait fructifier ces talents, le troisième n’a pu que garder l’unique talent qu’on lui avait confié que par peur ou par crainte il n’avait su développer.

Ce troisième serviteur est réprimandé par le maitre.

Au sein des groupes, on entend ici et là des remarques sur l’extrême actualité de cette parabole, une interrogation se fait là sur le sort du troisième serviteur, pourquoi est-il réprimandé ? Là aussi c’est la confiance adaptée à chaque serviteur (cinq, deux et un talents) qui fait l’objet de réflexion , pour d’autres encore le « talent » peut être la bonne parole, la foi qu’il faut faire fructifier et répandre et non pas comme le dira le père dans son homélie plus tard « enterrer »  …

Au fil des discussions et des échanges chacun peut mettre en lumière le sens profond de cet évangile qui n’avait pas forcément rejailli d’une première lecture.

La mise en commun de toutes ces réflexions par des rapporteurs termine ce formidable échange..

Le prêtre enfin poursuit l’office de manière « classique », lecture et commentaires éclairés de l’évangile du jour, puis l’Eucharistie….

Après la bénédiction finale chacun a pu prendre plaisir à poursuivre « sa discussion » autour du verre du partage et de l’amitié…

 

 

 

Article publié par Regard en marche (paroisse mère teresa) • Publié • 292 visites