Assomption 2012

La fête de l'Assomption dans notre paroisse Ste Famille en Bas Pays

 

 

Assomption 2012

 

La fête de l'Assomption dans notre paroisse Ste Famille en Bas Pays se déroulera, de la manière suivante :

 

Le Mardi 14 août :

 

       18 h 30 chapelet en l'honneur de la Vierge en l'église de La Couture

 

Le Mercredi 15 août

 

*       11 h : messe en l’église St Amé de Lestrem

 

*       Suivie du : Pot de l'amitié  

 

*       18h30 : Chapelet « Aux chapelles de la Croix de Fer » Rue Warembourg à Essars.

 
 
  

Description : Notre Dame de Czestochowa, église de Fresnicourt-le-Dolmen

  

Notre Dame de   Czestochowa, église de Fresnicourt

  

Notre Dame de   Czestochowa, église de Fresnicourt-le-Dolmen

  

 

  

Notre Dame de Czestochowa,

  
 
 



Le 15 août, l'Eglise célèbre la montée au ciel de Marie, la mère de Jésus. Depuis les temps anciens, les chrétiens ont affirmé que Marie n'avait pas connu la corruption (destruction de son corps) mais c'est seulement au XXème siècle que cette croyance a été définie par l'Eglise.

 

Le 1er novembre 1950, l'Assomption de Marie est établie sous forme de dogme par la constitution apostolique Munificentissimus Deus du pape Pie XII :

 


« En l'autorité de notre Seigneur Jésus-Christ, des bienheureux Apôtres Pierre et Paul, et par notre propre autorité, nous prononçons, déclarons, et définissons comme un dogme divinement révélé que l'Immaculée Mère de Dieu, la Vierge Marie, après avoir achevé le cours de sa vie terrestre, fut élevée corps et âme à la gloire céleste." Constitution dogmatique Munificentissimus Deus, § 44.

 


En 1964, le concile Vatican II dans la constitution dogmatique Lumen gentium énonce ceci :

 


« Enfin, la Vierge Immaculée, préservée de toute tache de la faute originelle, au terme de sa vie terrestre, fut élevée à la gloire du ciel en son âme et en son corps et elle fut exaltée par le Seigneur comme Reine de l'univers afin de ressembler plus parfaitement à son Fils, Seigneur des seigneurs et vainqueur du péché et de la mort. » Constitution dogmatique Lumen Gentium sur l'Eglise, § 59.

 

Comme Marie, un jour nous aussi, nous serons corps et âme auprès du Seigneur.