Veillée de Noël et Diaconia

Propositions pour la veillée de Noël

Bethléem, tapisserie à l’hôtellerie du patriarcat latin. Il n’y avait pas de place pour eux à l’hôtellerie.  
Bethléem, tapisserie à l’hôtellerie du patriarcat latin.
Bethléem, tapisserie à l’hôtellerie du patriarcat latin.
 Rome, le 12 novembre 2012.

 

Lettre de Mgr Jaeger
aux pretres et diacres aux membres des equipes d’animation de la paroisse,
aux acteurs des veillees de Noël.

Chers amis,

 

Dans de nombreuses paroisses et communautés, une veillée précède la célébration de la messe de la soirée de Noël ou de la nuit.

 

Tous auront à cœur, plus particulièrement cette année, de s’interroger sur la signification de la célébration de la naissance du Fils de Dieu au moment où l’Eglise est appelée à donner un élan nouveau à l’annonce de l’Evangile, à vivre une année de la foi et à poursuivre la démarche Diaconia 2013. Les étapes liturgiques contribuent au renouvellement de nos vies personnelles et collectives dans l’accueil et le partage des mystères de la foi.

 

Croire en Dieu qui s’est fait chair, c’est nous laisser transformer par le Fils de Dieu qui vient faire l’offrande de sa vie par amour pour son Père et pour nous. C’est aussi apprendre à reconnaître dans chaque frère humain abîmé, méprisé et rejeté l’image de Celui qui s’est totalement donné et s’est fait pauvre.

 

L’équipe diocésaine de pilotage de Diaconia 2013 vous apporte un canevas et un support de veillée de Noël. Vous venez de le recevoir. Je vous le confie bien volontiers en remerciant les artisans de cet investissement. Ce dossier peut-être également utilisé dans les établissements catholiques d’enseignement.

Ce dossier ne vise pas l’uniformisation de toutes les veillées dans le diocèse. Si les équipes liturgiques et les autres acteurs ont déjà eu de meilleures idées, bravo ! Peut-être peuvent-elles être enrichies encore. Si elles en cherchent encore, l’instrument proposé est bienvenu.

 

Il est essentiel de ne pas perdre de vue ce beau mystère de Noël dont l’authenticité nous est rappelée : Nous sommes invités à croire que Dieu s’est fait hommes, appelés à le proclamer, attendus pour en vivre et en donner les signes dans le service concret de celles et de ceux qui comme le Serviteur souffrant n’ont plus figure humaine.

 

Depuis Rome, je vous invite à entrer dans la vérité et l’espérance dans le temps de l’Avent.

 

 

+ Jean-Paul Jaeger
 

Ci-dessous le fichier pdf.

Il vous est conseillé de le dupliquer vous-mêmes.

 

Si cela vous est difficile, on peut le demander au service de formation permanente à la Maison diocésaine, Véronique Baudelle Tél.03.21.21.40.01. La photocopie de ce dossier se fait au fur et à mesure de la demande.

Article publié par Emile Hennart - Maison d'Evangile • Publié • 10117 visites