Congrès national des aumôneries prisons

« Appelés à la liberté »

Entrrée maison d'arrêt Entrrée maison d'arrêt  Tous les 5 ans a lieu à Lourdes le rassemblement des aumôniers catholiques des prisons de France pour un temps de congrès qui s'efforce d'approfondir l'un des aspects de leur mission auprès des personnes incarcérées. Pour les 632 aumôniers (laïcs et prêtres), ce congrès, du 19 au 21 octobre 2012, est l'aboutissement d’une longue préparation. En effet depuis plusieurs mois, chaque région pénitentiaire a eu un thème particulier à préparer afin d'animer les ateliers de travail du congrès la region de Dijon a particulièrement réfléchi à « l'accueil de l'étranger : vivre la fraternité ».

 

Célébration de laé messe, maison d'arrêt  Dijon Célébration de laé messe, maison d'arrêt Dijon    Ce congrès veut être une étape de recherche et de propositions qui s'adressent à l'ensemble de la société. Nous sommes tous concernés par le devenir de ces personnes aujourd'hui incarcérées mais qui sont appelées à être demain pleinement libres. La vraie prise en compte des victimes et la lutte contre la récidive sont à ce prix-là. Même si l'aumônerie ne vise pas d'abord la réinsertion, son activité est pourtant reconnue dans le code de procédure pénale comme pouvant concourir à la réinsertion. Par sa réflexion, l'aumônerie souhaite donc faire émerger des propositions à cette exigence sociale.

 

Pour nourrir la réflexion de tous les aumôniers, ce congrès a vu la participation de nombreux invités et intervenants : Céline Beraud, sociologue ; François Soulage, Président du Secours catholique et du comité de pilotage Diaconia 2013; Véronique Margron et Dominique Charles, théologiens, qui interviennent sur le service du frère et l'interpellation de la Parole de Dieu ; Mgr Dominique Lebrun, évêque de Saint-Etienne et accompagnateur de l'aumônerie des prisons. On note aussi la présence à ce rassemblement de M. Henri Masse, directeur de l'administration pénitentiaire et des représentants des autres cultes.


L'équipe d'aumônerie de la maison d'art de Dijon y est représentée par Marie-Neige Joliet, aumônier-adjoint, qui visite particulièrement le quartier femmes et le Père Raoul Mutin, l'aumônier titulaire.

 

Chaque congrès est bien sûr aussi un temps de célébration et l'aumônerie nationale a pris l'habitude de créer un chant liturgique à chaque fois. Vous ne serez pas surpris d'apprendre que c’est à Raoul Mutin qu'il a été demandé cette année de composer le chant du congrès. Refrain :
« Appelé à vivre en homme libre,
Lève-toi, regarde en avant,
Ne crains pas, c'est l'amour qui délivre,
Aujourd'hui, l'espérance t'attend. »
 

 

Pour le diocèse la difficulté du renouvellement se fait durement sentir: Longuenesse, Bapaume, Béthune. Le diocèse recherche prêtre ou laïcs ayant reçu une formation

Article publié par Emile Hennart - Maison d'Evangile • Publié • 2245 visites

Fermer