Chemin de croix

Présentation brève

Autre méditation, détaillée, avec stations illustrées

"Voici l'homme!"
Pilate a présenté Jésus à la foule, et sa parole résonne: « Voici l'homme! »
Passion du Fils de Dieu et, peut-être, avec lui, de tout homme...

Paques-croix Paques-croix  

 

1-Jésus est condamné à mort
« C'était un vendredi. Pilate dit aux Juifs : "Voici votre roi."Alors ils crièrent: "A mort! A mort! Crucifie-le !" Il leur livra Jésus pour qu'il soit crucifié, et ils se saisirent de lui» (Jn 19,14-16). Commence alors le cheimin au pays obscur. Celui des hommes au temps des cœurs endurcis, de la violence. A l'heure de la nuit. Lui, le Fils de Dieu!

 

  • Dieu notre Père, Jésus ton Fils est rejeté par les siens. Humilié et arrêté, il va être condamné. Donne-nous de marcher avec lui sur les chemins de la Passion. Qu’il soit notre avenir, sur le chemin de la vie. Amen.
     

2-Jésus est chargé de sa croix
«Jésus, portant lui- même sa croix, sortit en direction du lieu dit: Le Crâne, ou Calvaire, en hébreu: Golgotha» (Jn 19,17). Jésus est désormais seul, hors de la ville. En ce chemin, il porte la souffrance de tant d'autres- Et la nôtre.

 

  • Dieu notre Père, la croix est posée sur le dos de ton Fils. Sois proche de celles et ceux qui souffrent de l’injustice. Entends le cri des hommes aujourd’hui et chaque jour. Amen.

 

3- Jésus tombe une première
Jésus tombe. Le poids de la croix est si lourd. Le souffle en moi s'épuise, mon cœur au fond de moi s'épouvante. Je tends les mains vers toi, me voici devant toi comme une terre assoiffée. Vite, réponds-moi Seigneur : je suis à bout de souffle (Ps 142 [143],4.6-7).

 

  • Nous te prions seigneur, pour tous ceux qui portent des croix trop lourdes : prisonniers, malades, humiliés et rejetés. Redonne confiance à celles et à ceux qui n’ont plus le courage de l’avenir. Amen.

 

4-Jésus rencontre sa mère
Proche de part en part, Marie. Syméon lui a annoncé le glaive de douleurs. Elle sera aussi, debout, au pied de la croix. Le regard du fils croise celui de la mère. Prière silencieuse de tant de mères.

 

  • Avec Marie, nous te prions pour toutes les femmes et nous te confions toutes les mamans de la terre, et en particulier celles qui souffrent. Que Marie, sur le chemin de ta passion, rappelle à ton Eglise sa place aux côtés des petits et des pauvres. Amen

 

5-Simon de Cyrène porte la croix derrière Jésus
« Ils prirent un certain Simon de Cyrène, qui revenait des champs, et ils le chargèrent de la croix pour qu'il la porte derrière Jésus» (Lc 23, 26). Ainsi, mystérieusement. Simon devient disciple.

 

  • Seigneur, ouvre nos cœurs à ton appel. Fais de nous les ouvriers de ton Royaume. Nous te le demandons sur le chemin de ta passion, aujourd’hui et pour les siècles des siècles. Amen.

 

6-Véronique essuie le visage de Jésus
Nous ne savons d'elle que son prénom, lié de si près à son geste de compassion. Alors s'inscrit en elle -et en tous - le visage de Jésus en sa Passion. Visage souffrant, qui en rappelle tant d'autres, comme résonne en tant de cœurs et de gestes la compassion pour tout homme, image de Dieu.

 

  • Seigneur, nous te prions pour les visages défigurés par la vie, et pour les hommes et les femmes qui redonnent un visage humain à ceux qui ont perdu toute dignité. Donne-nous de te reconnaître en nos frères. Amen.

 

7-Jésus tombe une deuxième fois
Jésus tombe à nouveau, comme tant d'autres tombent, ou appréhendent, au plus profond, la «rechute ». « Mon âme est collée à la poussière, fais-moi vivre selon ta parole » (Ps 118 [119], 25).

 

  • Seigneur, tu sais combien de fois il m’arrive de tomber et de retomber. Tu sais mon désir d faire le bien et tu sais aussi le poids de mon péché. Toi qui tu relèves sur le chemin de la passion, relève-moi avec toi. Amen

 

8-Jésus rencontre les femmes de Jérusalem
«Le peuple, en grande foule, le suivait, ainsi que des femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur Jésus. Il se retourna et leur dit: "Femmes de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi! ! Pleurez sur vous-mêmes et sur vos enfants!"» (Lc 23,27-28). Sur le chemin de la Passion, Jésus invite chacun à renaître.

 

  • Dieu notre Père, regarde les femmes de la tendresse et de la fidélité. Elles savent écouter. Elles savent dire les mots justes et oser les gestes qui rassurent. Regarde les femmes. Les femmes qui pleurent quand elles perdent espoir. Amen !

 9-Jésus tombe une troisième fois
«Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul mais s'il meurt, il donne beaucoup de fruit» (Jn 12,24). Ainsi la vie de Dieu donnée tombe en terre profonde.

 

  • Père, ton Fils est encore à terre. Nous te confions nos chutes et celles de nos frères. Apprends-nous à nous relever, à garder espoir, à comprendre que l’on ne tient debout qu’avec les autres. Fais-nous les témoins de ton amour. Amen.

 

10-Jésus est dépouillé de ses vêtements
Ils partagèrent ses vêtements et les tirèrent au sort» (Lc 23,34). Lavant les pieds de ses disciples, Jésus s'est dépouillé de ses vêtements, pour celui de l'esclave. Désormais ses vêtements lui sont enlevés et sont tirés au sort entre les soldats. Dépouillement total.

 

  • Seigneur Jésus, tout ce que tu avais, ils te l’ont pris. Il ne te reste que la vie, ta vie.. Et tu la donnes ! Nous te prions pour celles et ceux qui la vie est volée, arrachée, et qui n’ont même plus de mots pour crier leur détresse. Amen.

 

11-Jésus est cloué sur la croix
«Lorsqu'on fut arrivé au lieu dit: Le Crâne, ou Calvaire, on mit Jésus en croix, avec les deux malfaiteurs, l'un à droite et l'autre à gauche. Jésus disait: "Père, pardonne-leur: ils ne savent pas ce qu'ils font"» (Lc 23,33-34). En ce lieu est donné le pardon.

 

  • Sois la lumière de ceux qui marchent dans la nuit. Sois l’espérance de ceux qui doutent. Sois le chemin, la vérité, la vie des hommes et des femmes d ce monde. Prends pitié de nous pour les siècles des siècles. Amen !

 

12-Jésus meurt la sur la croix
Après cela, Jésus dit: "J'ai soif." On fixa donc une éponge remplie de ce vinaigre à une branche d'hysope, et on l'approcha de sa bouche. Quant il eut pris le vinaigre, Jésus dit: "Tout est accompli." Puis, inclinant la tête, il remit l'esprit» (Jn 19,28-30). Silence face au mystère total.

 

  • Seigneur, tout est dit ! Tu es mort pour moi, pour mes frères, pour le onde. Entre tes mains, reçois ma vie. Amen.

 

13-Jésus, détaché de la croix, est remis à sa mère
«Joseph d'Arimathie demanda à Pilate de pouvoir enlever le corps de Jésus. Et Pilate le permit. Joseph vint donc enlever le corps de Jésus » (Jn 19,38). Marie est demeurée présente au pied de la croix. On lui remet son fils. Présence bouleversante d'une mère, quand la vie n'est plus.

 

  • Seigneur, avec Marie, je te prie pour l’Eglise. Donne-lui d’être fidèle à ta Parole, et à l’écoute de celles et ceux qui cherchent un sens à leur vie. Amen

 

14-Jésus est déposé au tombeau
«Prenant le corps, Joseph l'enveloppa dans un linceul neuf, et le déposa dans le tombeau qu'il venait de se faire tailler dans le roc. Puis il roula une grande pierre à l'entrée du tombeau et s'en alla »' (Mt 27,59-60). Le Seigneur repose en terre, comme le grain semé. C'est le temps de l'attente. Le temps de la foi... Jour de grand silence et de recueillement. L'Église en prière veille, attendant la nuit très sainte et la joie de la Résurrection.

 

  • La pierre est roulée et le tombeau fermé. Plus rien ne sera plus comme avant. Te voilà, Seigneur, jeté en tere comme le grain pour qu’un jour il donne du fruit. Bientôt il fera jour ! Amen

 

15-Le tombeau vide
Le premier jour de la semaine, de grand matin elles vinrent au tombeau, elles trouvèrent la pierre roulée » (Lc 24, 1-2)… Pourquoi cherchez-vous le vivant parmi les morts ? Il est fini le temps de la mort ; le pardon nous est donné. Vivons désormais en ressuscités, en vivants, pour la gloire de Dieu et le salut du monde

 

  • Nous le savons, Jésus ne reste pas au tombeau. Ressuscité, il nous entraîne avec Lui. 
    Nous t'adorons, toi Jésus le Vivant. Tu t'es abaissé et tu nous as élevés, tu t'es humilié et tu nous as honorés, tu t'es fait pauvre et tu nous as enrichis. Tu as été souffleté comme un esclave et tu nous as affranchis.
    Tu t'es dépouillé de tes vêtements et tu nous as revêtus. Tu as été couronné d'épines et tu nous as fait rois, tu es mort et tu nous as fait vivre; tu as été mis au tombeau et tu nous as réveillés.
    Tu es ressuscité dans la gloire et tu nous as donné la joie. Tu t'es élevé au ciel et tu nous y as emportés, tu nous as envoyé l'Esprit et tu nous as sanctifiés.
    Béni sois-tu, toi qui es venu, qui viens et qui reviendras. Amen, Alléluia, Viens, Seigneur Jésus.

Extrait de Prions en Eglise, mars 2013

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 3321 visites

Fermer