Les mystères

Le ROSAIRE ! Au fait, c’est quoi ? Le ROSAIRE, c’est la récitation du chapelet, en méditant un à un les mystères. Il y a quatre groupes de mystères : les joyeux, les lumineux, les douloureux, les glorieux, et il y a cinq mystères par groupe.

Les mystères

  

 

Le 15 août 2013, la paroisse Sainte Famille en Bas-Pays a fête MARIE dans son  Assomption, tout au long de la journée. Elle avait organisé un Rosaire itinérant, commencé le matin par les mystères joyeux à Vieille-Chapelle, suivi d’une belle célébration dans l’église de Lestrem, il s’est poursuivi l’après-midi, allant de clocher en clocher. Après les mystères lumineux à Hinges et Paradis, les mystères douloureux à La Fosse et Locon, il s’est terminé par les mystères glorieux à la croix de fer à Essars, où plus de 50 personnes s’étaient rassemblées. Ce fut une journée réussie de prières du cœur, dans la joie du partage et de la rencontre, mais aussi du ressenti d’une paix intérieure mêlée de joie et de légèreté. Soyons certains que Marie nous a souri et accueilli notre prière avec la bienveillance de sa tendresse toute maternelle, sous le regard du Père. Merci à tous ceux et celles qui ont fait de cette journée un 15 Août pas comme les autres. Nous nous sommes souvenus du 15 Août 2010, jour où notre abbé Jean Noulette est parti vers le ciel et vers Marie.

 

 

Le ROSAIRE ! Au fait, c’est quoi ? Le ROSAIRE, c’est la récitation du chapelet, en méditant un à un les mystères. Il y a quatre groupes de mystères : les joyeux, les lumineux, les douloureux, les glorieux, et il y a cinq mystères par groupe. Un chapelet c’est cinq dizaines de « Je vous salue Marie » avec la méditation des cinq mystères d’un des quatre groupes. Un Rosaire complet, ce sont les quatre groupes de mystères soit quatre chapelets.

 

C’est Marie, la première qui nous invite et incite à prier le Rosaire : « Je suis la Reine du Rosaire, priez le chapelet quotidiennement » 13 octobre 1917 – Fatima ». « Le Rosaire, le Rosaire mes enfants! Dans la famille, les monastères, les églises, c’est la plus belle prière que vous pouvez m’offrir » 6 septembre 1969 - San Damiano.

 

Redécouvrir ou découvrir le Rosaire signifie s’immerger dans la contemplation du mystère de Celui « qui est notre Paix ». Méditer les mystères c’est entrer dans la vie de Jésus et de Marie. « Sans la contemplation, le Rosaire est un corps sans âme » Paul  VI.

 

I) Premier groupe de mystères => les mystères joyeux (les lundis et samedis)   

                                                                                                                    

 

- Premier mystère : l’Annonciation de l’ange Gabriel à la Vierge Marie.

   Fruit du mystère : l’humilité (cf. Luc 1, 26-38)

- Deuxième mystère : la Visitation

  Fruit du mystère : la charité fraternelle (cf. Luc 1, 39-45)

- Troisième mystère : la Nativité

  Fruit du mystère : le détachement (Luc 2, 1-7)

- Quatrième mystère : l’offrande de Jésus au Temple

  Fruit du mystère : la pureté (cf. Luc 2, 21-40)

- Cinquième mystère : le recouvrement de Jésus au Temple

  Fruit du mystère : l’obéissance (cf. Luc 2, 41-50)

 

Comment le prier ?

Avec le chapelet (voir dessin)

Avant chaque dizaine, on prend la méditation d’un mystère

Ex :  une dizaine = un des mystères joyeux

- On peut reprendre le texte de l’évangile s’y rapportant.

Prendre une ou des intentions :

Ex : pour l’Annonciation, priez pour les futures mamans, les femmes qui ne peuvent avoir d’enfant, que l’on confie à Marie dans notre prière.

- 1 Notre Père

- 10 Je vous salue Marie

- 1 Gloire au Père

- Il est recommandé d’ajouter la prière que la Vierge avait apprise aux trois enfants de Fatima :  « Ô bien aimé Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. »

 

 

 

II) Deuxième groupe de mystères => les mystères lumineux (le jeudi)

 

- Premier mystère : le baptême au Jourdain

   Fruit du mystère : Miséricorde, mission, vocation (cf. Mat 3/17)

- Deuxième mystère : Les noces de Cana

  Fruit du mystère : Intercession de Marie (Jn 2/1_12)

- Troisième mystère : Jésus annonce le Royaume de Dieu

  Fruit du mystère : écoute de la Parole, conversion (Mc 1/15, Mc2/3_13, Jn 20/22_23)

- Quatrième mystère : La transfiguration

  Fruit du mystère : contemplation, prière, union à Dieu (cf. Luc 9/35)

- Cinquième mystère : l’institution de l’Eucharistie

  Fruit du mystère : Adoration eucharistique et action de grâce (cf. Jn 13/1)

 

 

Comment le prier ?

Avec le chapelet

Avant chaque dizaine, on prend la méditation d’un mystère

Ex : une dizaine = un des mystères

- On peut reprendre le texte de l’évangile s’y rapportant.

Prendre une ou des intentions :

- 1 Notre Père

- 10 Je vous salue Marie

- 1 Gloire au Père

- Il est recommandé d’ajouter la prière que la Vierge avait apprise aux trois enfants de Fatima :

« Ô bien aimé Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. »

 

 

III) Troisième groupe de mystères => les mystères douloureux (les mardis et vendredis)

 

 Premier mystère : l’agonie de Jésus au jardin des oliviers  

 Fruit du mystère : le repentir (cf. Luc 22/39-46)                                            

 Deuxième mystère : La flagellation
 Fruit du mystère : La mortification des sens  (cf.Jn 19 /1)                       

Troisième mystère : Le couronnement d’épines                                                 Fruit du mystère : Le mépris de la gloire mondaine (cf.Ma 27/27)       

Quatrième mystère : Le portement de croix                                                         Fruit du mystère : La patience et la soumission   (cf.Jn 19/17-22)          

Cinquième mystère : Jésus meurt sur la croix                                                     Fruit du mystère : Le pardon des ennemis        (cf.Luc 23/44-49)

 

Comment le prier ?

Avec le chapelet (voir dessin)

Avant chaque dizaine, on prend la méditation d’un mystère

Ex : une dizaine = un des mystères

- On peut reprendre le texte de l’évangile s’y rapportant.

Prendre une ou des intentions :

- 1 Notre Père

- 10 Je vous salue Marie

- 1 Gloire au Père

- Il est recommandé d’ajouter la prière que la Vierge avait apprise aux trois enfants de Fatima :

« Ô bien aimé Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. »

 

 

IV) Quatrième groupe de mystères => les mystères glorieux ( les mercredis et dimanches)

 

-Premier mystère : la résurrection  

Fruit du mystère : le relèvement du péché (cf Jn 20/1-18)

       - Deuxième mystère : L’ascension                                                                 Fruit du mystère : le désir du ciel (cf.Luc 24/50-53)  

          Troisième mystère : La pentecôte
Fruit du mystère : L’écoute du St Esprit (cf Ac 2/1-13) 

            Quatrième mystère : L’Assomption 
Fruit du mystère : La bonne mort (cf dogme 1950 pape PieXll)

            Cinquième mystère : Le couronnement de la Vierge au ciel
Fruit du mystère : La vénération à Marie (cf Ap 12/13)

 

Comment le prier ?

Avec le chapelet (voir dessin)

Avant chaque dizaine, on prend la méditation d’un mystère

Ex : une dizaine = un des mystères

- On peut reprendre le texte de l’évangile s’y rapportant.

Prendre une ou des intentions :

- 1 Notre Père

- 10 Je vous salue Marie

- 1 Gloire au Père

- Il est recommandé d’ajouter la prière que la Vierge avait apprise aux trois enfants de Fatima :

« Ô bien aimé Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. »

 

 

Merci à Chantal, membre de l’équipe du Rosaire de la Paroisse Ste Famille en Bas Pays, pour toutes les explications sur « le Rosaire » et les « Mystères ». 

Article publié par Paroisse Sainte Famille en Bas Pays • Publié • 2665 visites