Personnes handicapées et leurs parents et amis

Tous rassemblés pour vivre l’Eucharistie au Relais Sainte Catherine Longuenesse

L'assemblée au Relais L'assemblée au Relais   C’est le début de l’année. On se partage des vœux que l’on souhaite les meilleurs.

Jean-Pierre, Maryvonne, Annick et Jean-Paul, membres de la Pastorale des Personnes handicapées, ont préparé cette célébration en souhaitant mettre l’accent sur les différents moments de l’eucharistie célébrée par l’abbé Henri Alglave.

 

C’est le temps de l’accueil. Parents, amis, résidents de la Maison d’accueil spécialisée (MAS) d’Eperlecques, adultes accueillis à l’Apei Les papillons Blancs à Saint-Martin au Laërt, chacun, venu des quatre coins de l’horizon, se présente.

C’est l’Evangile des disciples d’Emmaüs qui a été choisi, texte de référence pour les chrétiens qui se termine par la fraction du pain. Il sera lu par quatre personnes et gestué par plusieurs adultes que Maryvonne a habillés pour la circonstance. L’abbé Alglave commente le texte. Comme les disciples, nos chemins de vie sont chargés de doutes, d’hésitations, mais aussi de foi et de convictions quand le pain est rompu. Le refrain « Ecoute, écoute les pas du Seigneur vers toi. Il marche sur ta route, Il marche près de toi » sera repris par l’assemblée.

 

A l’offertoire, le pain, le vin, la croix, huit lumignons évoquant le décès récent de personnes proches sont amenés sur l’autel par d’autres adultes. Le pain qui est là sur l’autel et sur tous les autels du monde où l’on célèbre l’eucharistie est chargé de notre humanité. Le vin offert pour nous par le prêtre, c’est le fruit, comme le pain, du travail et de la vie des hommes avec leur faiblesse et leur grandeur. L’offertoire est le moment d’une extrême grandeur, où remis entre les mains du Père par le célébrant, avec le pain et le vin, nos engagements, quelles qu’en soient les limites annoncent le royaume.

 

La communion partagée, l’eucharistie se termine. Elle aura été vécue intensément grâce à la participation active de chacun. Elle nous invite à avancer sur les chemins de la vie les uns avec les autres, à être attentifs à celui qui marche près de nous.

 

Jean-Paul Brame

PS. Pour préparer cette célébration nous avons lu les dernières pages intitulées « Goûter l’offertoire » extraites du livre « Le goût d’un monde solidaire » de René Valette, ancien président du CCFD Terre Solidaire.
 

Article publié par Emile Hennart - Maison d'Evangile • Publié • 2559 visites

Fermer