Témoignage calaisien à Diaconia

Depuis ces jours qui m'ont paru si courts, ma vie a changé, et change encore. Désormais, rien ne sera plus jamais comme avant. Ce fût tel un réveil spirituel.Appel des catéchumènes au baptême Appel des catéchumènes au baptême  
Le matin, rflexion et partage
Le matin, rflexion et partage
Auparavant, je plaignais le monde, mais je ne faisais rien, hormis me lamenter. J'étais bien trop effrayée, pleine de méfiance, même si autour de moi, j'apportais de l'amour à ma façon.

 

Au jour d'aujourd'hui, la société n'a pas changé, mais ma vie, oui ! Je voulais changer le monde, mais j'ai compris que c'était mon regard sur le monde qui devait changer. Maintenant, j'essaie de faire de mon mieux pour participer activement auprès des plus démunis. Je suis rentrée dans le Secours Catholique pour faire le vestiaire auprès des migrants.


Dans l'Eglise, je suis accompagnante dans l'équipe du baptême des tout-petits. Ayant été moi-même catéchumène, si l'occasion se présente, je serai en charge d'une future personne désireuse de recevoir les sacrements. Et tout cela n'est qu'un début, car j'ai bien d'autres projets !Bien-sûr, nous ne pouvons pas tout changer en une journée, mais Rome ne s'est pas faite en un jour !


Pierre par pierre, bâtissons ensemble un Royaume de Fraternité ; chaque pierre représentant la diversité d'être humain que nous sommes, avec ce que Dieu nous a donné et nous donne comme capacité. En ayant à cœur notre pierre d'angle qu'est Jésus. Il est en nous tous, et parmi nous.


C'est un long travail actif de déconstruction-reconstruction, avec des fondations plus solides, grâce à notre foi que rien ni personne ne pourra ébranler, étant bâti sur le roc.En tout cas, ce rassemblement a été l'un des plus beaux moments de ma vie. J'en suis repartie avec une valise de souvenirs spirituels. Mon cœur et mon âme en sont encore remplis et débordant de ces richesses vécues.


Une liste de mots et d'expressions résumera ce que j'ai pu y voir, entendre, ressentir et surtout vivre :

- Fragilités, exclusions, précarités, méfiance, souffrance, merveilles, Amour, solidarité, fraternité, partage, accueil, écoute, parole, ouverture d'esprit, tolérance, simplicité, Espérance, regard, humilité, charité, service, confiance, diversité, richesse, joie, bonheur, vie, ensemble, défis, engagement, risque, etc.

Puis certaines expressions qui me tiennent à cœur :

- Il faut faire LA volonté de Dieu et non la nôtre, c'est LUI le metteur en scène de notre vie.

- Suivre le Christ en se dépouillant nous-mêmes de notre peau de serpent.

- Porter notre croix tous les jours, et celles des autres par ailleurs, en se laissant habiter par LUI.

- Voir le Christ Jésus à travers chacun de nos Frères : "Celui qui dit j'aime Dieu, et qu'il déteste son frère, est un menteur."

- Prendre des risques, car qui ne risque rien, ne fais rien, n'a rien, n'est rien.

- Devenir l'instrument de paix de Dieu, en se donnant et en s'oubliant soi-même.

- Quitter nos peurs, mauvaises conseillères, pour aller à la rencontre de l'Autre.

- S'aimer les uns les autres, et surtout, aimer nos ennemis.
En somme, Aimer comme Jésus nous a aimés en nous donnant sa vie.
L'Amour fait supporter les épreuves, les crises, les souffrances de la vie.
L'Amour emmène à la patience.

- Aller vers l'Autre, l'Etranger.
Servir sans rien attendre en retour. Dans mon cœur, mon esprit et mon âme, la rencontre de mes Frères, c'est à chaque fois, un enrichissement personnel, me faisant découvrir Dieu et notre Seigneur Jésus Christ, à travers eux.
Par l'Histoire de mon Frère, j'en ressors grandi dans le Christ.
Je donne mon temps, pour partager AVEC lui.

- Pratiquer la charité en toute humilité : "l'humilité de Dieu, c'est le cœur de l'Amour de Dieu".

- Vivre, c'est aider les autres à vivre.

- Transmettre le don de Dieu, qu'est son Amour Infini, à nos Frères.

- Il ne suffit pas de donner aux plus pauvres, mais de partager et de faire AVEC.

 


Dès à présent, messagers de Dieu que nous sommes tous, une mission nous attend ! Mettons nous tous en route, ensemble ! Changeons nos regards et nos cœurs par la même, et osons sans méfiance aucune, aller vers l'Autre, qui est notre Frère !


Je terminerai par un énorme remerciement à ma marraine Françoise Charlemagne, qui, par ailleurs, fût mon accompagnatrice lors de mon cheminement de catéchumène ces deux dernières années.
J'ai eu la chance de pouvoir la rencontrer, et je remercie Dieu de l'avoir mise sur mon chemin.
C'est grâce à ma marraine que j'ai pu participer à Diaconia, et que mon existence a prit un tout autre sens...

Axelle P. participante à Diaconia

Fermer