Parrainage fraternel de familles Rroms à Lens

Parrainage par Gérard Levray, doyen Lens-Liévin, d'un couple Rrom et leur enfant.

 

parrainage fraternel 27.06.2014 008 parrainage fraternel 27.06.2014 008            Le Vendredi 27 Juin dernier était organisé devant la gare de Lens le parrainage de 4 familles Rroms, installées sur le territoire du bassin minier. Ces familles ont reçu un avis d’expulsion pour les prochaines semaines, sans qu’aucune solution ne soit étudiée. Devant cette situation un Comité du Refus des Expulsions s’est constitué et a lancé cette initiative de parrainage fraternel. En lien avec plusieurs membres de ce collectif qui cherchait des parrains j’ai accepté de m’engager comme doyen de Lens- Liévin ( 230 000 habitants).

 

          Il m’a été demandé de parrainer un couple , Virgil et sa femme Natalia et leur enfant Ellie. Ils sont en France depuis 2006 et sont arrivés officiellement dans le Pas de Calais il y a 6 mois. Ellie est scolarisée en maternelle depuis le début de l’année scolaire. Virgil et Natalia ont un 2° enfant , Raoul, resté en Roumanie et élevé par la famille de Natalia. Ils habitent dans un squat sans eau ni électricité dans une cité en déconstruction ».

Le 27 Juin j’exprimais les raisons de ce parrainage.

 

« C’est un engagement personnel : comme beaucoup ici je ne suis pas indifférent à ce qui touche des humains. Comme beaucoup, cela me semble important de vivre une solidarité effective avec d’autres humains surtout quand ils sont en difficulté.

 

Les Migrants, les Rroms… ce sont d’abord des visages Virgil, Natalia, Ellie et d’autres , des humains comme nous , avec leur histoire, leurs joies , leurs souffrances, leur détresse.

 

Notre évêque, Mgr Jaeger, rappelait à la fin Mai, suite à la destruction des camps et à l’expulsion d’hommes et de femmes à Calais : »« Aucun être humain ne se coupe de son pays, de sa famille, de sa culture, de sa dignité sans y être poussé par d’impérieux motifs. »

 

Cet engagement avec d’autres humains, je le vis aussi avec ma foi chrétienne, au nom de l’Evangile qui m’invite à travailler avec d’autres pour humaniser ce monde en donnant la priorité aux plus fragiles. Je me réjouis de voir que beaucoup de chrétiens vivent cet engagement dans des mouvements, organisations, collectifs, confessionnels ou non, travaillant en partenariat.

 

Avant de donner mon nom je me suis demandé : Qu’est ce que cela va changer ? Est ce que ce parrainage peut avoir une influence sur les évènements ?

 

Ce parrainage a été l’occasion pour moi de partages intéressants avec des animateurs de paroisses, avec d’autres prêtres. Souvent ce fut l’occasion de parler de nos engagements divers.

Je ne suis pas au début d’une histoire. Si des familles Rroms sont proposées au parrainage fraternel ce soir c’est bien parce que déjà elles ont été repérées, accompagnées par une multitude de gestes quotidiens. L’action de ce soir ne peut qu’amplifier ce mouvement.

 

J’ai donné mon nom et les coups de fil n’ont pas tardé, notamment de journalistes de la radio et de la presse. L’initiative collective de ce soir va rendre public, donner une dimension plus large à notre action, continuer à encourager tous ceux qui en France, en Europe et dans le monde ont la lourde responsabilité de gérer le problème des migrations et de tout ce qu’elles engendrent. »

 

          Depuis, je suis allé rencontrer Virgil et Natalia chez eux. Jai écouté leurs aspirations à une vie digne surtout pour leur enfant Ellie. Nous nous sommes échangés nos numéros de portable et nos adresses. Leur courrier arrive chez un voisin bienveillant. Je pars bientôt en congés . Je prendrai de leurs nouvelles et je leur enverrai du courrier en attendant de reprendre contact avec eux à mon retour. Ce Mardi 1er Juillet, avec le soutien du collectif fraternité Rroms 62, ils rencontraient le maire de la commune où ils habitent pour obtenir un logement… A suivre

 

 

Gérard Levray 68 Bd de la Loire , 62670 Mazingarbe

03.21.29.77.21

Levray.gerard@orange.fr

 

 

 

 

 


 

Article publié par Chantal Erouart - Délégué Communication de Lens-Liévin • Publié • 1284 visites

Fermer