Rassemblement annuel diocésain de la pastorale des personnes porteuses de handicap mental

Viens à la fête…

Viens à la fête...

Rassemblement annuel diocésain de la pastorale des personnes porteuses de handicap mental.

 

(M) Lacher de ballons (M) Lacher de ballons  C’était marqué en grand sur l’affiche. 170 personnes, venues de tout le diocèse, s’étaient donné rendez-vous à Béthune, ce dimanche 7 juin, pour exprimer ensemble leur foi en Jésus.

 La journée fut très riche en échanges, réflexions et expressions dans les différents ateliers et sur le mur d’expressions, sur  le thème « Fraternité, différence, tous frères et sœurs ».

En voici quelques extraits :

  -Vivre dans l’Amour d’une famille, c’est glorifier Dieu d’Amour.

 - Partager, mettre en commun. 

 - J’aime bien lancer les ballons dans le ciel. - Je vais communier. - C’est important d’être en famille.

- C’est important de parler avec les autres en maison de retraite, au foyer, de se rencontrer.

- Frères et sœurs, c’est s’aimer. -Jésus je t’aime.

-Les frères et sœurs, ce sont tous les gens qui font tout ce qu’ils peuvent pour s’aimer.

-J’aime prendre le bus avec les copains et les copines. 

- La différence, et bien moi, c’est parce que je ne suis pas autonome pour tout : il y a des choses que je ne  peux pas faire tout seul : acheter mes vêtements, faire mes comptes. Mon éducateur m’aide et m’accompagne ; j’ai besoin d’être aidé.

-La différence, ce sont  des personnes qui ne peuvent pas marcher ou pas parler, pas s’exprimer avec des mots. Mais Pauline qui ne parle pas est heureuse d’être là. Elle le dit avec son grand sourire et ses yeux pleins de lumière.

- On est tous différents mais on est tous frères et sœurs parce qu’on est tous aimés par Jésus. 

Tous ceci fut partagé ensuite pendant la Messe :

 A la prière pénitentielle on s’est dit : Il y a des tas de gens à aimer. Dans la vie  il y a des hauts et des bas.

 Au cours de l’Homélie, le prêtre parle de l’Eucharistie. C’est le partage du pain de vie que Jésus nous a donné. On le prend dans son corps pour qu’il soit dans notre cœur.  Chaque Messe c’est Jésus qui vient dans notre cœur.

             Puis des personnes de chaque atelier sont venues restituer le fruit de leurs échanges qui furent très riches et  dire merci pour cette magnifique journée passée ensemble où l’on a découvert la joie de faire partie d’une grande Famille, celle de l’Eglise qui accueille et qui rassemble malgré nos différences.

Avant de se séparer tous les ballons se sont envolés dans le ciel, porteurs d’espérance.

Marie-Andrée Geeraert termine sa mission d’animatrice laïque pour la  pastorale diocésaine des personnes handicapées. Qu’elle soit ici remerciée pour sa disponibilité, l’attention sans cesse portée aux familles, aux personnes handicapées, le travail réalisé avec les équipes diocésaines.

Merci Marie-Andrée.

 

Annick Frocaut

Fermer