Retour à Dieu de Soeur Scholastique Watine

Sœur Scholastique Marguerite-Marie WATINE Moniale jubilaire, née le 24 mars 1919 est retournée à Dieu le 22 décembre 2016, munie des sacrements de l’Église.

                Son père, François Watine, un industriel, épousa Germaine Piat dont il eut 11 enfants. Marguerite-Marie, notre Sœur, tenait le troisième rang, suivie d’un frère, Maurice, qui devint prêtre.
                         Deux témoignages autorisés -l’un émanant du Chanoine Masure, l’autre d’un responsable dans le scoutisme, nous permettent de saisir sa personnalité au temps de sa jeunesse : d’une valeur reconnue, elle accepta des responsabilités dans le Guidisme où, devenue ‘Cheftaine Margot’, elle se montra dévouée et entreprenante, non sans afficher parfois une pointe de ténacité toute flamande.


                   En 1938, avec Francine Cockempot, elle découvrit Wisques, mais n’entra au monastère que le 5 janvier 1946. Elle y fit profession le 8 décembre 1950.
Parmi les responsabilités qui lui incombèrent, la plus considérable consista en l’organisation de ‘l’Atelier de céramiques’ dont l’importance allait bientôt mobiliser plusieurs aides. Mais au-delà de ses dons de coloriste, ses goûts la portaient essentiellement vers la Lectio divina et la Patrologie, ce qui la conduisit à coopérer avec l’une de ses Sœurs aux traductions latines des ‘Sources Chrétiennes’ dont : les ‘Morales de Job’ de saint Grégoire le Grand.

 

           En raison de l’augmentation de ses infirmités, elle fut reçue à la Maison de Retraite médicalisée des Buissonnets à Lille, où elle vous accueillait avec son immuable sourire, ne manquant pas à l’occasion d’un trait d’humour de rire franchement avec vous ! Par ailleurs, sa devise : ‘Pater noster’, l’inclinait toujours à remercier ses Sœurs avec toute la courtoisie de son cœur.
                  Parfaitement soignée, elle pouvait s’adonner à de petites activités manuelles où sa fibre artistique trouvait encore à s’exercer. Elle était heureuse et appréciait les visites dont celle de son abbesse, retrouvant à travers elle la présence affectueuse et priante de toutes ses Sœurs.


Son Abbesse, sa Communauté et sa Famille
la recommandent à votre prière.

Article publié par Abbaye ND de Wisques • Publié • 381 visites

Fermer
Fiscalité et générosité
Comment je peux soutenir la mission de l'Église en réduisant mes impôts.
En savoir plus
sur les dons IR et ISF