Transformons la clameur du monde en espérance

Rencontre CCFD pour entrer dans le Carême à la Maison Nicodème à Lens

Citoyens responsables

 

Transformons la clameur du monde en espérance

 

D3- Citoyens-responsables D3- Citoyens-responsables  

            Ce 28 février ont commencé les rencontres pour entrer dans le Carême, proposées par le CCFD à Mazingarbe et Lens.

 

            Dans la salle Jeanne d’Arc de la Maison Nicodème à Lens, nous sommes une cinquantaine de personnes à écouter avec attention Anne-Sophie expliquer le thème de cette soirée : Comprendre les cris que nous entendons, que nous voyons.

 

            Sur l’écran, un arbre nous tend les bras, nu pour le moment : nous en sommes à la phase « terreau ». Puis doivent suivre les bourgeons, les feuilles, les fruits et enfin la vie donnée.

 

            Deux très courts métrages nous sont présentés :  Il parait qu’eux….. et 7 Milliards d’Autres : le développement  en question, nous montrant la difficulté de quitter ses préjugés et d’être à l’écoute des autres.

 

            Par petits groupes, nous avons partagé :

 

  • Pour moi, quel est le message porté par celui qui crie ?
  • Quel chemin ce cri fait en moi ?
  • A quel changement pour le monde ces cris m’invitent-ils ?

 

            « Nous sommes différents les uns des autres. Il est souvent difficile de nous comprendre. Comprendre ce que nous entendons, ce que nous voyons. En cherchant à nous rendre plus proche de ceux qui crient, c’est découvrir ce qui peut révéler son identité, sa propre histoire et ses valeurs ».

 

            Puis, nous avons écouté cette prière si émouvante de Jean-Noël Klinger :

 

Qui entendra nos cris ?

 

Nos cris de colère et de révolte face à la souffrance, la maladie, la mort, le désespoir,

Dans les nuits d’angoisse et de solitude,

Nos pourquoi, nos qu’est-ce que j’ai fait au Bon Dieu

Qui entendra nos cris ?

Nos cris d’émerveillement et de joie quand médecins et soignants sauvent la vie.

Nos chants de mercis quand surviennent la guérison ou la paix intérieure.

Tous nos cris, Seigneur, Tu les entends, Tu les accueilles, Tu les portes en Toi !

 

            Un chant : « Un arbre va grandir », de nouveaux échanges autour de crêpes et nous voilà prêts à entamer cette longue marche de 40 jours vers Pâques.

 

Chantal Erouart

 

 

 

 

 

 

Article publié par Chantal Erouart • Publié • 156 visites