ULTREÏA!

"Tous les matins, nous avons pris le chemin, tous les matins, nous sommes allés plus loin..." Du 27 avril au 6 mai 2017, nous sommes partis sur le chemin de St Jacques de Compostelle pour la 1ère étape de la Via Podensis.

ULTREÏA !

 

"Tous les matins, nous avons pris le chemin,

tous les matins, nous sommes allés plus loin..."

 

Du 27 avril au 6 mai 2017, nous sommes partis sur  le chemin de St Jacques de Compostelle pour la 1ère étape de la Via Podensis.

 

Après la messe et  la bénédiction à la cathédrale du Puy-en-Velay, le prêtre nous a envoyés sur le chemin. A ce moment-là, nous avons changé de condition, nous sommes entrés dans le peuple des vagabonds, des démunis, des déracinés : Nous sommes devenus Pélerins !

 

Pourquoi sommes-nous partis sur le Chemin ?

 

Pour un exploit sportif ? Non

C'est Dieu qui nous a appelés sur ce chemin. Il nous invite à aller jusqu'au sanctuaire de l'apôtre Jacques-le-Majeur.

Un pèlerinage est un acte personnel mais non individuel.

En communion avec les croyants, nous avons marché sur les pas des croyants et des pèlerins d'hier et nous avons précédé ceux qui entameront ce chemin demain.

 

Chemin de Terre, Chemin de Foi, Chemin de Vie, Chemin de Partage, Chemin de Joie !

 

C'est aussi un cheminement rempli d’imprévus :  Qu'allons-nous manger ? Où allons-nous dormir ? Qui va se retrouver sur notre route ?

Ces questions, nous nous les sommes posés. Mais, rapidement, nous avons abandonné le goût du monde pour la vitesse et le contrôle de notre vie. Nous avons pris le temps pour écouter la nature, les autres, nous-mêmes.

Nous avons pris  le temps pour regarder les paysages, les chemins.

Et surtout, nous avons pris le temps pour prier.

 

Et là, nous avons trouvé la réponse à nos questions : si nous voulons être aidés par Dieu, ne comptons pas tant sur nous-mêmes que sur Lui !

Peu à peu, nous nous sommes laissés guidés par Dieu. Nous avons appris à rencontrer l'Autre comme un frère qui, à l'image du Christ, a cheminé à nos côtés et a ouvert son coeur. Nous avons vécu le détachement, l'abandon et le dépouillement progressif.  Dans ces moments, nous avons réalisé que ce chemin symbolisait notre Vie !

Quelle Joie de s'en remettre totalement à Notre Père !

 

Le 8ème jour, nous sommes arrivés à Golinhac, terme de notre première étape sur ce beau Chemin. Durant cette semaine, nous avons fait de très belles rencontres et vécu de s moments inoubliables !

 

L'an prochain, nous reprendrons le Chemin....

 

ULTREIA ! Plus loin, plus haut !

 

                Christine et Arnaud Wybaillie

 

Jésus est notre Chemin

La démarche du pèlerin revêt une grande importance. Le pèlerinage symbolise notre vie.

Il signifie que vous ne voulez pas vous installer, que vous résistez à tout ce qui tend à émousser vos énergies, à étouffer vos questions, à fermer votre horizon.

Il s'agit de se mettre en route, en acceptant le défi des intempéries, d'affronter les obstacles et d'abord ceux de notre fragilité, de persévérer jusqu'au bout.

Jésus est notre chemin.

Il nous accompagne, comme il l'a fait pour les disciples d'Emmaüs. Il nous ramène quand nous nous trompons de route. Il nous relève lorsque nous tombons.

Il nous attend en fin de parcours lorsque viendra le moment du repos et de la joie.

Les sanctuaires sont comme un "coin du ciel" où le Christ nous accueille avec sa Mère et notre Mère, avec les Saints ; où il nous fait goûter le mystère de communion auquel nous sommes destinés.

                St Jean Paul II

                Pape et Pèlerin

 

Article publié par Paroisse Sainte Famille en Bas Pays • Publié • 71 visites