Une belle journée qui en appelle d'autres

Temps fraternel à Boulogne pour la Fraternité de la Pierre d'Angle

 

 

FRATERNITE DE LA PIERRE D’ANGLE

 

Une belle journée, une première qui en appelle d’autres…

 

Ce lundi 10 juillet, les fraternités de Pierre d’Angle de Boulogne, Beuvry et Lens-Somain se sont retrouvées, à Boulogne, pour un temps fraternel. Un temps pour faire connaissance, partager la parole de Dieu, et se détendre ensemble.

 

IMG_20170710_163216255 (2) IMG_20170710_163216255 (2)  

La fraternité de Boulogne nous accueille chaleureusement dans le quartier du chemin vert.  Loïc prend sa guitare et nous unissons nos voix pour chanter.

 

Avant de partager la parole de Dieu, il faut apprendre à se connaitre. Certains visages sont déjà connus, nous nous sommes rencontrées à  Issy les Moulineaux  lors du WE qui rassemble chaque année les différentes fraternités de Pierre d’Angle de France.  Chacun fait son portrait chinois, si j’étais une couleur, un métier, un rêve, un objet, je serais… Un beau moment de partage, où l’on découvre les talents de chacun.

 

En petit groupe, nous regardons ensemble le texte du bon samaritain, ou plutôt nous l’incarnons, c’est-à-dire vivre en soi et avec les autres le passage de l’Évangile à travers le personnage que chacun a choisi de jouer.  Un temps de relecture de l’expérience vécue permet à chacun d’exprimer ce qu'il a vécu en jouant les sentiments du personnage.

 

Il est temps de reprendre des forces, chacun sort son pique-nique. L’après-midi s’est poursuivie avec une visite de la cathédrale de Boulogne et une promenade dans la vieille ville. Ce fut vraiment une belle journée, pleine de rencontre, de fraternité, de joie, qui nous invite à renouveler l’expérience l’année prochaine.

 

Qu’est-ce que La Pierre d’Angle ?

 

  La Pierre d’Angle est une fraternité entre des personnes du Quart Monde et d’autres qui les rejoignent, autour de la personne de Jésus et à partir de la spiritualité du père Joseph Wresinski.

 

 La fraternité de La Pierre d’Angle favorise un esprit commun, qui pourrait se décliner de la manière suivante :

 

  • Se mettre ensemble à l’écoute de la Parole de Dieu et la travailler pour mieux suivre Jésus Christ.
  • Approfondir, en la vivant, la spiritualité du père Joseph Wresinski.
  • Ne pas cesser de rechercher le plus pauvre et le plus oublié, et lui donner la priorité.
  • Apprendre de l’expérience de vie des plus pauvres.
  • Découvrir avec eux comment la présence de Dieu se manifeste déjà dans leur vie.
  • Favoriser pour chaque groupe et pour chaque membre des groupes une participation accrue à la vie de l’Eglise et du monde.
  • Transmettre l’expérience de vie et la réflexion des plus pauvres à l’Eglise et au monde.

 

Article publié par Chantal Erouart - Délégué Communication de Lens-Liévin • Publié • 206 visites