Une marche "sous le soleil de la Paix" à Hinges

En marge des quatre journées "Faîtes la Paix" proposées à Arras, Lille, Vimy et ND de Lorette à l'occasion du centenaire de la fin de la guerre 14-18 dans les Hauts de France, la municipalité d'Hinges a voulu s'associer localement avec une grande marche.

 En marge des quatre journées "Faîtes la Paix" proposées à Arras, Lille, Vimy

et ND de Lorette à l'occasion du centenaire de la fin de la guerre 14-18 dans

les Hauts de France, la municipalité d'Hinges a voulu s'associer localement

avec une grande marche pour la Paix dans le village.

 

 Rassemblement festif salle des acacias

 

 Une centaine de personnes, dont beaucoup d'enfants, ont répondu à l'invitation de madame LAVERSIN maire de la commune, réunis dans un premier temps dans la salle municipale. Sur l'estrade, la chorale l'Orphéon d'Essars a interprété avec beaucoup de coeur trois chants repris en choeur par le public qui avait un livret avec les paroles: La Paix sur terre de Jean FERRAT,  l'Ode à la joie, l'hymne européen et mille colombes. Un témoignage émouvant de Mme FRAZER, petite fille d'un poilu canadien qui a combattu en Artois, a apporté une touche locale et personnelle sur cette guerre du siècle dernier.

 

L'harmonie de Robecq Mont Bernanchon a pris le relais, elle avait appris pour la circonstance l'hymne canadien suivi du God save the Queen rappelant ainsi le caractére international de ce conflit qui a meurtri notre région.

 Deux expositions dans la salle : sur des panneaux, 12 tableaux, dont un sur l'Europe de la Paix,

présentaient l'Union Européenne, et, sur une dizaine de tables les dessins des enfants des écoles maternelle et primaire.

La plupart représentaient une colombe et l'un d'entre eux sera retenu pour illustrer la carte de voeux de la municipalité pour 2019.

 

Une marche de la Paix joyeuse et colorée 

 

Musique en tête, suivie des enfants agitant leur petit drapeau européen, le cortège s'est ébranlé joyeusement pour rejoindre l'arbre de la Paix place de la Mairie pavoisée pour l'occasion.

En bon professeur qu'elle est aussi, Madame LAVERSIN a repris quelques phrases du célèbre discours de Victor HUGO de 1849 où il a parlé des Etats

Unis d'Europe comme facteur de paix et de Robert SCHUMANN, ministre  français à l'origine de la fête de l'Europe le 9 mai ... en ajoutant que pour la première fois depuis 73 ans,  les pays européens ne se sont pas fait la guerre !

Ce rappel donnait sens au lâcher d'une centaine de ballons blancs pendant l'exécution de l'hymne européen.

 

La joyeuse cohorte prend enfin le chemin du monument aux morts. Marseillaise et dépôt de gerbe. Un enfant, Sylvain, accompagne madame la Maire pour ce geste symbolique. La manifestation s'achève par un lâcher de colombes.

 

Une demi heure après, ceux qui le souhaitaient ont pu participer à la messe hebdomadaire dans l'église toute proche. Chants et homélie de l'abbé Jean-Claude, assisté du père Jean, le prêtre orthodoxe de béthune, ont évoqué.

A noter qu'en début de célébration, le nom des 30 soldats du village morts pendant la première guerre a été cité ainsi que les 4 victimes civiles de 1918.

 

 

 

Article publié par Philippe Breviere - Sainte Famille en Bas Pays • Publié • 106 visites

Fermer